Passer au contenu principal

Le Conseil des Etats veut serrer la vis aux courtiers

Sa commission de la santé veut limiter les versements à des intermédiaires dans l'assurance de base et dans les complémentaires.

Pour les call centers, le démarchage sera moins intéressant.
Pour les call centers, le démarchage sera moins intéressant.
Keystone

C’est une bonne nouvelle pour toutes les personnes agacées par le démarchage téléphonique. Les Chambres veulent faire de l’ordre dans les activités des courtiers en assurance maladie. Et cela qu’il s’agisse de celle de base ou des complémentaires. Ce mardi, la Commission de la santé du Conseil des États (CSSS-E) a fait un pas de plus dans cette direction en se ralliant à une solution adoptée par le National.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.