Le Conseil fédéral va discuter de l'UE tout l'été

Libre circulationLes pourparlers entre Berne et Bruxelles continuent, malgré le Brexit. Mais «ça sera difficile», selon Didier Burkhalter.

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères veut livrer au National une solution négociée avec Bruxelles d'ici fin août.

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères veut livrer au National une solution négociée avec Bruxelles d'ici fin août. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce n'est pas franchement les vacances pour le Conseil fédéral. Celui-ci continue en effet de négocier avec l'UE pour tenter de trouver une solution dans le dossier de la libre circulation des personnes, malgré le Brexit des Britanniques. «Les discussions se sont poursuivies ces derniers jours. (...) Mais la volonté claire de trouver une solution n'est pas encore confirmée», a indiqué Didier Burkhalter www.24heures.ch/info/suisse/7875017-les-discussions-avec-l-ue-risquent-d-occuper-le-conseil-federal-tout-l-ete.html. Il a ajouté: «Ca sera difficile».

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères a encore précisé que Berne fera tout pour livrer au Conseil national une solution négociée avec Bruxelles d'ici fin août. Une séance extraordinaire du Conseil fédéral pourrait se tenir lundi prochain déjà. Et si aucun terrain d'entente n'est trouvé, Didier Burkhalter estime qu'il sera «très intéressant de prévoir l'intégration progressive de cette solution dans le débat parlementaire avec le Conseil des Etats». Celui-ci devrait empoigner le dossier dès la fin de la session d'automne.

Le Neuchâtelois revient également sur la piste d'une solution provisoire évoquée par le président du Parlement européen Martin Schulz. Une solution qui stabiliserait les relations avec Bruxelles le temps que l'UE avance dans le dossier du Brexit. Mais le ministre n'y croit pas puisque «cela ne réglerait rien au fond du problème».

Créé: 13.07.2016, 10h58

Articles en relation

On ne pourra pas limiter quantitativement la libre circulation

Suisse-UE Pour le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann «une limitation chiffrée de la libre circulation n'est pas possible». Plus...

Les sénateurs brident le Conseil fédéral

Extension de la libre circulation Le Conseil fédéral ne doit pas avoir les coudées franches pour ratifier l'accord sur l'extension de la libre circulation à la Croatie. Plus...

Les Suisses veulent des contrôles aux frontières

Sondage Outre une surveillance accrue aux portes du pays, les gens interrogés aimeraient restreindre la libre circulation des personnes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...