Le Conseil fédéral enfile son bleu de travail en 2016

Photo officielleLa photo du nouveau Gouvernement vante l’industrie. Mais il y a d’autres messages cachés. Décryptage.

La nouvelle photo officielle du Conseil fédéral

La nouvelle photo officielle du Conseil fédéral Image: Edouard Rieben et Nina Líška Rieben

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au boulot ! C’est le message que suggère la nouvelle photo officielle 2016 du Conseil fédéral, prise au cœur d’une halle industrielle. Le Gouvernement a enfilé son bleu de travail (costard-cravate pour les hommes et robe–bas noirs-escarpins pour les femmes) et il pose devant les rotatives de la maison d’édition Stämpfli, vieille de plus de 200 ans. Johann-Schneider Ammann, le nouveau président de la Confédération depuis aujourd’hui, rayonne au centre avec sa vice-présidente Doris Leuthard sous le regard bienveillant de toute l’équipe. On dirait un patriarche entouré de sa famille, fier comme Artaban d’avoir su faire prospérer sa PME malgré la conjoncture difficile.

Johann Schneider-Ammann renoue ainsi spectaculairement avec l’image qu’il donnait à son entrée au Conseil fédéral. Celle d’un patron d’entreprise qui se bat contre la désindustrialisation de la Suisse. Voilà pourquoi il nous plonge dans cette ambiance laborieuse à la «Swissmem», l’association faîtière de l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux dont il a d’ailleurs été président. Son message: le Conseil fédéral met les mains dans le cambouis, et même les pieds, au regard du sol maculé de taches noires. On est à mille lieues de la photo choisie par Eveline Widmer-Schlumpf en 2012 où le Gouvernement posait devant un propret tableau forestier. Cette photo officielle 2016 nous envoie encore plusieurs messages cachés. Décryptage.

Le retour des mâles
La période où les femmes étaient majoritaires au Conseil fédéral est bien terminée. On en compte plus que deux désormais après le départ d’Eveline Widmer-Schlumpf. La pénurie est aggravée par l’absence de la chancelière Corina Casanova, qui a été remplacée par Walter Thurnherr. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est celui qui ressemble à un enfant malicieux et émerveillé au premier plan à droite. Sur la photo, les deux femmes sont utilisées pour séparer les trois paires d’hommes.

Trop de testostérones réunies nuisent en effet au bon travail d’équipe. Leuthard et Sommaruga, qu’on peut qualifier de femelles alpha, n’auront aucun mal à s’imposer. La première a déjà revêtu une robe, style cotte de mailles, pour le combat qui l’attend prochainement sur le 2e tube du Gothard le 28 février.

Un pays black-blond-gris
La photo a une tonalité assez sombre. Son arrière-plan reflète le climat actuel avec son franc fort, sa crise migratoire, le blocage des relations avec l’UE ou les restrictions budgétaires. Mais au second plan, on voit la lumière apparaître. Mais c’est bien sûr ! La solution aux problèmes passe par le travail ainsi que l’intégration des femmes, des jeunes, des étrangers et des seniors. Voilà représentée en visuel l’initiative sur la main d’œuvre qualifiée, vantée urbi et orbi depuis des années par Schneider-Ammann. Un pays black-blond-gris mis au turbin par le Conseil fédéral dont les sept sages posent sous le halo des projecteurs.

Il y a cependant un petit problème. Sur l’image, quatre travailleurs se concentrent bien plus sur l’objectif du photographe que sur leur mission. La productivité pourrait donc s’en ressentir.

La droite se soude
A première vue, on a affaire à un gouvernement de coalition classique allant du PS à l’UDC. Alain Berset et Guy Parmelin, les deux plus grands par la taille, encadrent logiquement ce Conseil fédéral délimité par ses deux pôles politiques majeurs et antagonistes. A bien y regarder, on constate cependant les premiers signes de la formation d’un bloc de droite.

Les deux UDC Parmelin et Maurer affichent ensemble une cravate à dominante rouge, la couleur de la nouvelle révolution conservatrice du 18 octobre. Quant aux deux PLR, Burkhalter et Schneider-Ammann, ils exposent leur unité en croisant ostensiblement leurs deux mains devant le corps. A gauche, Sommaruga et Berset ne semblent pas avoir perçu le danger et restent les bras ballants.

Les bodyguards de Sommaruga
Simonetta Sommaruga a voulu conserver son Département de justice et police où elle peut s’occuper de l’asile. Mais, sur ce domaine sensible, elle sera sous surveillance. On voit qu’elle est encadrée sur la photo par les deux bodyguards UDC, Maurer et Parmelin. Ces derniers surveillent les arrières de la ministre PS, prêts à envoyer des renforts à la frontière si la crise migratoire s’accélère.

Sommaruga a cependant peu de souci à se faire du côté de Maurer. Les mains derrière le dos, les pieds à 10h10, l’ancien ministre de la Défense sans Gripen ressemble plus à Dupond D qu’à Kevin Costner dans le film Bodyguard.

Créé: 31.12.2015, 16h15

Galerie photo

Le Conseil fédéral, les photos officielles

Le Conseil fédéral, les photos officielles Quelle mise en scène? Sourire ou non? Que nous disent les photos officielles du Conseil fédéral? Regard sur plus de 20 ans d'un exercice périlleux.

Articles en relation

La photo 2015 du Conseil fédéral met en scène la concordance

sept sages Cette image montre le gouvernement et la chancelière de la Confédération en train de boire le café et de discuter autour d'une table. L’esprit du consensus y règne en maître. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.