Le Conseil fédéral va sucrer son aide à Berne

ConfédérationLa capitale helvétique recevait chaque année un million de francs pour des prestations culturelles particulières. Ce sera terminé dès 2019.

La ville de Berne n'a pas apprécié la décision du Conseil fédéral.

La ville de Berne n'a pas apprécié la décision du Conseil fédéral. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La ville de Berne est fâchée: le Conseil fédéral veut supprimer dès 2019 la contribution financière dont bénéficie la capitale helvétique pour les prestations culturelles particulières. Un montant qui s'élève à un million de francs.

L'Office fédéral de la culture a informé la ville, révèle vendredi le journal alémanique Der Bund. Pour 2018, le gouvernement prévoit déjà de couper l'aide à hauteur de 300'000 francs. Cette décision «irrite fortement» le maire Alec von Graffenried, rapporte le quotidien.

En déplacement à l'étranger, ce dernier était injoignable. Ses propos ont toutefois pu être confirmés à l'ats par le Service d'information de la ville.

Berne veut son million

Berne reçoit environ un million de francs depuis 1970, afin qu'elle puisse assumer son rôle spécial de capitale suisse, mais aussi pour les prestations qu'elle fournit en tant que siège du Parlement et du gouvernement et des nombreuses représentations diplomatiques.

Deux tiers du montant est versé aux plus grandes institutions de la ville, telles que le théâtre municipal ou le Musée d'histoire. Le reste est octroyé à de plus petits projets culturels.

Alec von Graffenried garde tout de même espoir. En automne, le gouvernement et les Chambres fédérales débattront du budget 2018. La ville espère que la Berne fédérale entende raison. (ats/nxp)

Créé: 28.07.2017, 12h50

Articles en relation

Berne soutiendra financièrement 13 musées

Culture Treize musées se partageront près de 6 millions de francs par an entre 2018 et 2022, dont l'Elysée à Lausanne et l'Ariana à Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.