Passer au contenu principal

Le Conseil fédéral veut ajuster la péréquation

Les cantons à fort potentiel de ressources devraient verser moins d'argent pour soutenir les moins riches. Le Conseil fédéral a mis vendredi une révision en consultation jusqu'au 30 juin.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Le Conseil fédéral a mis en consultation une révision de la péréquation financière jusqu'au 30 juin.

La dotation minimale de ressource par habitant serait de 86,5% de la moyenne suisse. C'est plus que les 85% actuellement prévus, mais moins que la dotation effective de 88,3% obtenue après la péréquation en 2018 par le Jura, canton ayant le plus faible potentiel de ressources.

De plus, les montants versés par la Confédération et les cantons «riches» aux cantons «pauvres» seront calculés annuellement, et non plus tous les quatre ans. Ainsi, le montant compensatoire suivra l'évolution effective des disparités entre cantons.

Le Conseil fédéral a repris ces propositions de la Conférence des gouvernements cantonaux. Pas question toutefois à ce stade régler l'utilisation des moyens libérés de la péréquation des ressources.

Le gouvernement renvoie au groupe de travail institué avec les cantons qui devra traiter ce point en tenant compte d'autres transferts de charges entre la Confédération et les cantons. Une proposition sera faite dans le message au Parlement prévu pour septembre.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.