Passer au contenu principal

Les conseillers fédéraux gardent leur département

Le Conseil fédéral réélu in corpore mercredi n'a pas non plus revu la répartition des départements entre ses membres.

La photo officielle du Conseil fédéral 2019.
La photo officielle du Conseil fédéral 2019.
Keystone

Aucun membre du gouvernement n'a demandé à changer de département, a précisé le porte-parole du gouvernement André Simonazzi ce vendredi, confirmant à la presse le statu quo. Cette information n'est pas une surprise. Karin Keller-Sutter avait déjà estimé qu'une rocade était peu probable à la télévision alémanique mercredi soir. Alain Berset a aussi fait des déclarations en ce sens et précisé qu'il voulait rester au Département de l'intérieur.

Les médias lui avaient prêté des ambitions pour les affaires étrangères. Leur patron Ignazio Cassis avait déjà dit aux médias qu'il voulait rester à la tête des affaires étrangères au moins dix ans.

Mais les attaques des Verts contre le siège du libéral-radical tessinois et les critiques contre son bilan ont alimenté les rumeurs de changements. Le président du PDC, Gerhard Pfister, a mis de l'huile sur le feu juste après la réélection du Conseil fédéral en appelant à un changement de personnel au sein du DFAE afin de donner un nouvel élan aux négociations sur un accord-cadre avec l'UE.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.