Le contournement ouest présenté à la population

Bienne (BE)Une exposition s'est ouverte mardi pour expliquer le projet autoroutier visant à délester la ville du trafic.

Une vue de la gare de Bienne (BE). (Photo d'illustration)

Une vue de la gare de Bienne (BE). (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La réalisation de la branche ouest du contournement autoroutier de Bienne offre la chance de valoriser de nombreux quartiers et de les délester du trafic d'agglomération. C'est le message délivré mardi par les villes de Bienne et de Nidau à l'occasion de l'ouverture d'une exposition sur ce projet devisé à deux milliards de francs.

Les maires de Bienne Erich Fehr et de Nidau Sandra Hess ont présenté le potentiel de développement que représente ce contournement à l'occasion du lancement de la procédure de participation sur la planification urbanistique. La population des deux villes a la possibilité de s'exprimer sur ce projet jusqu'au 10 mars.

Développement urbain

La planification d'accompagnement a pour objectif de concilier au mieux le développement urbain avec l'autoroute et d'améliorer à long terme la qualité de vie à Bienne et à Nidau. La population pourra se faire une idée de l'impact de l'autoroute en découvrant une exposition ouverte durant un mois.

«Les effets positifs du contournement touchent toute la ville», a assuré le maire de Bienne. L'axe ouest doit délester les quartiers du trafic d'agglomération qui constitue 80% du trafic individuel motorisé. L'ouverture de cet axe autoroutier prévue après 2030 permettra aussi de favoriser la mobilité douce dans la ville.

Pas l'unanimité

Le tracé de la branche ouest ne fait toutefois pas l'unanimité. Un comité baptisé «Axe ouest pas comme ça!» qualifie ce projet de surdimensionné. Ce mouvement citoyen s'oppose en particulier aux jonctions à ciel ouvert qui défigurent selon lui le coeur de la cité seelandaise.

Le canton de Berne doit encore mettre le projet détaillé à l'enquête publique ce printemps. Le Conseil fédéral a donné en 2014 son feu vert à ce chantier. Les travaux pourraient débuter en 2020. Cet axe offrira à la Transjurane (A16) un débouché vers l'ouest de la Suisse.

La branche est du contournement de Bienne, longue de 5 kilomètres, sera ouverte au trafic à la fin de l'été. Elle assurera une liaison entre l'A16 et l'A5 en direction de Soleure et de la T6 en direction de Lyss/Berne. (ats/nxp)

Créé: 10.01.2017, 13h01

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...