Coronavirus: couvre-feu pour des recrues

Canton du TessinLes recrues basées à Airolo, Monteceneri et Isone sont désormais soumises à un couvre-feu après la découverte d'un premier Suisse atteint du COVID-19 au Tessin.

L'armée suisse a décrêté le couvre-feu pour ses recrues au Tessin.

L'armée suisse a décrêté le couvre-feu pour ses recrues au Tessin. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après un premier cas de contamination au coronavirus au Tessin, un couvre-feu a été décrété depuis mardi pour des recrues de l'armée suisse. La mesure touche les sites militaires à Airolo, Monteceneri et Isone, a indiqué le porte-parole de l'armée Daniel Reist.

Le gouvernement tessinois doit trancher de son côté si les cours doivent reprendre ou non lundi dans les écoles après les vacances de carnaval. La décision doit tomber vendredi au plus tard, ont communiqué mardi les autorités tessinoises. Une mesure aussi drastique ne sera prise que si elle est vraiment nécessaire, ont-elles précisé.

Evaluation du risque

L'Université de la Suisse italienne (USI) fonctionne pour sa part normalement, a déclaré mercredi un porte-parole à l'agence de presse Keystone-ATS. L'école, qui est en contact avec l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), a appelé les étudiants à «se comporter de manière responsable» s'ils revenaient d'un pays touché par le COVID-19.

L'université privée Franklin Suisse à Sorengo a quant à elle repris ses activités normales. Après une fermeture temporaire lundi, les cours ont à nouveau été dispensés mardi, a confirmé son service de communication.

Un Tessinois âgé d'une septantaine d'années a été testé positif au virus mardi. Il se trouve actuellement en isolement dans une clinique de Lugano et se porte bien. Ce premier cas ne change rien à l'évaluation du risque, qui n'est que modéré pour la population, a assuré mardi soir Daniel Koch, responsable de la division maladies transmissibles de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). (ats/nxp)

Créé: 26.02.2020, 10h35

Articles en relation

Les voyagistes ressentent la peur du coronavirus

Suisse Les voyagistes ont constaté des réticences à voyager en Asie pour les mois à venir, les clients préférant se rabattre sur d'autres destinations. Plus...

Les recommandations d'un médecin bâlois

Covid-19 Pour Andreas Widmer, il faut des examens rapides et complets pour contenir la propagation du coronavirus en Suisse. Plus...

Nestlé suspend les voyages d'affaires

Coronavirus Le géant suisse de l'alimentation a demandé à tous ses employés au niveau mondial de ne pas voyager pour affaires jusqu'au 15 mars. Plus...

Coronavirus: l'économie tessinoise aux aguets

Suisse Près de 68 000 travailleurs résidant dans la région transalpine la plus touchée par le coronavirus franchissent quotidiennement la frontière du Tessin. Plus...

La première victime suisse est un Tessinois de 70 ans

Suisse La Suisse est désormais touchée par le coronavirus. La Confédération a confirmé un cas mardi dans le canton du Tessin. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.