Les options pour se divertir gratuitement se multiplient

DistractionTélévision, jeux vidéo, musique, éducation… Plusieurs secteurs offrent leurs contenus pour les journées à venir.

Image: Getty Images

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comment se divertir lorsque tout ferme, quand le mot d’ordre est, malgré la météo printanière actuelle, de rester à la maison? Au fil de ces derniers jours, de nombreuses initiatives ont été prises pour donner un accès provisoirement gratuit à une multitude de contenus normalement payants. De quoi égayer un peu tout ce temps passé cloîtrés à domicile.

Cela commence tout simplement par la télévision. En début de semaine, Canal+ Suisse confirmait vouloir suivre la décision prise en France de passer l’ensemble de ses chaînes en clair. Pour ce faire, le groupe a pris contact avec tous les opérateurs helvétiques. Malheureusement, à ce jour seulement Salt et Net+ ont réagi favorablement à la demande de la division suisse du groupe d’origine française.

Interrogé à ce propos, Swisscom se contente de répondre «être en train d’examiner ses différentes options et espère pouvoir en dire plus d’ici quelques jours». Quant à Sunrise, le deuxième opérateur du pays se justifie en assurant que la procédure est techniquement complexe pour être mise en place rapidement et parle d’un passage en clair des chaînes de Canal+ d’ici au mois d’avril ou mai.

Le groupe présentait toutefois vendredi une série de petits gestes commerciaux proposés en réaction à la crise sanitaire actuelle. L’offre HollyStar Kids, coûtant normalement 6 francs par mois, deviendra par exemple gratuite à partir du 27 mars et jusqu’au 30 juin. Pour les amateurs de musique, Apple Music sera aussi disponible gratuitement durant les six prochains mois (12fr.90 par mois après)», indique encore l’opérateur.

Arrivée de Disney+

Toujours dans le domaine télévisuel, l’arrivée de Disney+ est imminente en Suisse. Dès le 24 mars, plus de 7500 épisodes de séries, de 400 films issus du catalogue historique et une centaine plus récents seront accessibles. À cela s’ajouteront des nouveautés, comme la fameuse série tirée de l’univers de Star Wars: «The Mandalorian».

Seule inconnue à ce jour: est-ce que cette nouvelle plateforme ne risque pas de saturer un peu plus le réseau? La question se pose au moment où les géants américains présentent leur plan pour diminuer leur propre consommation. «Netflix a pris la décision de réduire son débit sur l’ensemble de ses flux en Europe pour une durée de trente jours. Selon nos estimations, cela représente une baisse d’environ 25% du trafic tout en maintenant un service de qualité pour nos abonnés», affirmait le groupe en fin de semaine. Dans la foulée, YouTube annonçait «passer temporairement (durant 30 jours) tout son trafic dans l’Union européenne en définition standard par défaut».

Sur ce sujet, les deux principaux opérateurs de Suisse répétaient vendredi que leurs infrastructures (réseaux mobile et fixe) disposent «de capacités suffisantes pour assurer la téléphonie et le trafic internet» en cette période extraordinaire. En partant du principe que les réseaux tiendront effectivement le coup, les amateurs de jeux vidéo en auront aussi pour leur compte ces prochains jours. Dans les week-ends à venir, le géant Ubisoft donnera accès gratuitement à ses franchises les plus célèbres. C’est le cas depuis jeudi et jusqu’à dimanche pour «Assassin’s Creed Odyssey», le dernier volet de sa franchise à succès «Assassin’s Creed».

Jusqu’à la fin du mois d’avril, les studios Standing Stones Games mettront également à disposition l’ensemble des contenus du «Seigneur des anneaux Online» et de «Dungeons and Dragons Online». À cela s’ajoutent les opportunités proposées par plusieurs sites et plateformes tels que GOG.com ou GameLoft pour appareils mobiles. De nombreux jeux y sont proposés gratuitement et cela au moins jusqu’à la fin du mois de mars. On peut encore mentionner les contenus destinés aux plus jeunes et ayant quelques vertus éducatives. Pour occuper un peu les enfants et remplacer les heures de cours manquées, la RTS a revu en début de semaine la grille de ses programmes, avec notamment davantage de documentaires destinés à ce public. «Un programme spécial d’information pour les jeunes sera par ailleurs lancé très prochainement», annonce-t-elle en plus, sans donner plus de détails.

Créé: 20.03.2020, 19h20

Articles en relation

À Missy, la jeunesse fait les courses, la commune fait la banque

Solidarité Dans le cadre de la pandémie de coronavirus, commune et jeunesse proposent aux personnes dans le besoin de faire leurs courses à crédit. Plus...

Violences domestiques: que faire ?

Coronavirus Dans une période de confinement et de tensions économiques, le phénomène pourrait augmenter. Voici comment s’en protéger et demander de l’aide. Plus...

Ces personnes âgées qui bravent le confinement

Coronavirus Nombreuses sont les personnes de plus de 65 ans qui se promènent en dépit des recommandations. Le beau temps et l’ennui les poussent à désobéir. Plus...

La distribution de vivres aux plus démunis se complique

Coronavirus Certaines associations sont au point mort, d'autres s'en tirent mieux. Exemples entre Lausanne et le Chablais. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.