Partout dans le pays, des transports fortement réduits

MobilitéCe lundi 23 mars, un horaire fortement réduit entre pleinement en vigueur dans tout le pays.

Image: Jean-Paul Guinnard - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La rythme a déjà ralenti mais dès lundi, les fortes réductions des horaires de transports seront encore accentuées.

A tous les voyageurs et abonnés, les CFF donnent un certain nombre de conseils: Il faut ainsi bien entendu consulter au maximum l'horaire en ligne, tant les perturbations et changements vont être fréquents. L'achat de billets doit se faire prioritairement en ligne ou via l'application des CFF et non pas aux bornes.

Pour ceux qui veulent mettre leur abonnement sur pause pour 30 jours (durée minimum) Dès demain, un système de dépose des abonnements en ligne sera mis en place sur internet. Plus largement, les CFF font preuve de souplesse pour le remboursement des billets. Un numéro: 0848 44 66 88 (CHF 0.08/min).

Les commerces dans les gares adaptent aussi leurs horaires: 9h à 18h.

Depuis ce jeudi, un service de base des transports publics et la desserte des établissements tels que les hôpitaux ou les commerces alimentaires, sont garantis. Mais il y aura des ruptures et autres retards, préviennent les CFF, qui coordonnent l’entier des mesures ferroviaires du pays.

Les CFF coupent grosso modo leurs cadences en deux. Sur les grandes lignes, la cadence à la demi-heure passe à l’heure. Pour le trafic régional, Les trains et bus qui roulaient toutes les demi-heures sont réduits à l’heure et ceux qui roulaient tous les quart-d’heure passent à la demi-heure. Les RER supplémentaires aux heures de pointe (6h00-9h00 et 16h00-19h00) ainsi que l’offre de nuit le week-end sont supprimés.

Les trains transfrontaliers des grandes lignes mais pas les régionaux (Léman Express notamment) sont eux aussi supprimés au-delà du dernier arrêt en Suisse.

L’enjeu : maintenir la possibilité de se déplacer en cas de besoin dans un contexte où les consignes officielles sanitaires demandent aux gens d’éviter les déplacements. Tout en permettant aux passagers de garder une distance de 2 mètres.

Le Canton doit calquer les transports urbains sur ces changements. Assurer les correspondances. Les bus seront donc eux aussi fortement réduits dans les jours à venir avec des horaires du dimanche.

Pour rappel, depuis vendredi dernier, les lignes touristiques ont déjà toutes été supprimées. La compagnie générale de navigation (CGN) a elle aussi annoncé supprimer ses croisières touristiques. Ses lignes de transport public sont maintenues. Mais «le nombre de personnes embarquées par bateau sera limité pour qu’un siège puisse être laissé libre entre les passagers, comme le recommandent les autorités». Toutes les infos sont sur les sites des compagnies.

Créé: 19.03.2020, 16h13

Articles en relation

La Suisse entière en état d'urgence jusqu'au 19 avril

Coronavirus Toute la Suisse est en état d'urgence à cause du coronavirus. Seuls les commerces de première nécessité pourront rester ouverts. Plus...

Dix patients aux soins intensifs des HUG

Coronavirus Au total, 55 personnes testées positives au coronavirus se trouvent aux Hôpitaux universitaires de Genève. On déplore deux nouvelles victimes dans le canton. Plus...

Attention aux fausses entreprises de désinfection contre le coronavirus

Prévention Des individus feraient du porte-à-porte dans le Nord vaudois. La police met en garde la population contre «cette arnaque». Plus...

L'app solidaire n'en finit pas d'être copiée pour la bonne cause

Coronavirus Julien Rilliet a créé un outil pour mettre en contact personnes dans le besoin et bonnes volontés à Vevey. En trois jours, 43 communes l'ont adopté! Plus...

Internet résiste, mais la téléphonie souffre

Coronavirus L'augmentation des courriels due au télétravail n'a pas surchargé la bande passante. Par contre, pour les appels, la saturation guette. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.