Passer au contenu principal

«C’est absurde. Je ne veux pas ramener la mort chez moi»

Alors que tout le monde appelle à rester à la maison, certains n’ont pas eu d’autre choix que d’aller travailler.

L’employée des WC payants de la gare de Lausanne veille à la propreté des lieux.
L’employée des WC payants de la gare de Lausanne veille à la propreté des lieux.
Florian Cella

Gare de Lausanne, à l’ère du coronavirus. Derrière le comptoir des WC payants, l’employée gantée sourit comme si elle accueillait des clients dans une jolie épicerie. Ce mercredi 18 mars 2020, c’est son anniversaire: 52 ans. «Je me suis fait opérer plusieurs fois pour des tumeurs. Il y a deux ans, je n’aurais jamais pensé être encore là aujourd’hui.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.