Passer au contenu principal

Une charte de confinement contre la crise de nerfs

De nombreuses familles édictent des règles communes pour bien vivre ensemble durant la quarantaine

'Cette charte est valable pour la première semaine. Elle sera rediscutée pour la deuxième.'
'Cette charte est valable pour la première semaine. Elle sera rediscutée pour la deuxième.'
DR
Temps libre le week-end uniquement! Il y a des chartes plus sévères que d'autres.
Temps libre le week-end uniquement! Il y a des chartes plus sévères que d'autres.
DR
Les chats ont droit à un pâté deux fois par semaine!
Les chats ont droit à un pâté deux fois par semaine!
DR
1 / 7

Voilà deux jours que parents et enfants sont confinés ensemble dans l’appartement qu’ils ne partagent habituellement que quelques heures. Pour éviter la crise de nerfs, de nombreuses familles ont édicté une «charte de confinement». Ces «droits et devoirs» des familles ont de nombreux points communs. Heure de lever (et interdiction de réveiller les parents avant!), port du pyjama autorisé le week-end seulement, activités scolaires le matin, plutôt récréatives l’après-midi (avec un peu de sport et un temps d’écran défini).

----------

Lire aussi:Comment organiser les journées à la maison avec les enfants

----------

Les tâches ménagères sont partagées et le silence exigé pendant que les parents télétravaillent. L’enfant a droit à un caprice par jour, l’adulte à une engueulade moins souvent… Dimanche soir, Alicia a fait un plan pour Léno, 6ans et demi, et Milla, 4ans et demi. «J’ai essayé de recréer un rythme, surtout pour mon grand qui a besoin de repères», explique cette éducatrice de l’enfance de Montreux, dont le mari télétravaille. Le plan est rempli au crayon: il sera évolutif «selon ce qui fonctionne et ce dont ils ont envie». Léno a déjà mis son grain de sel dans le programme: il a exigé les lundis et mercredis après-midi congé, comme à l’école, et qu’on inscrive l’heure de la récré! La famille a aussi une charte orale: «Être gentils les uns avec les autres et ranger plus souvent que d’habitude.»

Voir le contenu

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.