Passer au contenu principal

Chèque cantonal de 150 millions

Le Conseil d'Etat vaudoise a annoncé de nouvelles mesures mercredi. Les activités économiques non essentielles sont visées.

Le conseiller d'Etat en charge de l'économie Philippe Leuba a également annoncé ce mercredi que le délai pour verser les indemnités de chômage partiel sera raccourci.
Le conseiller d'Etat en charge de l'économie Philippe Leuba a également annoncé ce mercredi que le délai pour verser les indemnités de chômage partiel sera raccourci.
Keystone

Pour permettre aux entreprises et indépendants brutalement privés de leur trésorerie, le Canton met à disposition 100 millions qui serviront de garantie pour soutenir des prêts sans intérêts et des cautionnements extraordinaires. En conférence de presse, mercredi, Philippe Leuba a fait valoir que des réunions avaient eu lieu avec le président du conseil d’administration de la Banque Cantonale Vaudoise pour favoriser des lignes de crédits commerciaux octroyés par les banques avec une caution de l’État. «L’ensemble du dispositif n’est pas encore arrêté, nous travaillons avec le monde bancaire», a encore précisé le ministre de l’Économie. Les détails de cette mesure «complètement inhabituelle» seront présentés ultérieurement.

Les indépendants (coiffeurs, restaurateurs, etc.) ne bénéficient d’aucune mesure d’aide à l’heure où ils sont durement frappés. Philippe Leuba a témoigné que son département était confronté à de très nombreux appels à l’aide «souvent désespérés». Les mesures cantonales présentées ce mercredi seront vraisemblablement complétées par des mesures fédérales, attendues pour la fin de la semaine.

Cinquante autres millions seront débloqués pour le fonds cantonal de lutte contre le chômage, portant ce dernier à 82 millions. Pour le chômage partiel, cette manne permettra de prendre en charge le financement du deuxième jour «d’attente», la Confédération ayant déjà promis de s’occuper du premier.

Les indemnités en cas de réduction de l’horaire de travail (RHT) seront également plus facilement accessibles. Les entreprises bénéficieront d’une procédure accélérée et simplifiée. À cette fin, la dotation en personnel du Service de l’emploi sera augmentée de huit personnes. Philippe Leuba annonce que les délais d’obtention de la RHT seront ramenés de trois mois à deux semaines et demie. Par exemple, pour une entreprise qui a besoin de la RHT dès mars, les liquidités seront versées à mi-avril: «Cela devrait permettre aux entreprises de payer les salaires d’avril sur la base des indemnités payées au mois de mars.»

Le grand argentier Pascal Broulis a pour sa part encouragé tous les entrepreneurs à adapter leurs acomptes d’impôt et, mécaniquement, leurs cotisations AVS à leurs prévisions de résultat 2020, de manière à préserver leur trésorerie. Ces ajustements peuvent se faire en ligne. Par ailleurs, la centrale d’appel pour les impôts est réactivée. Il relève aussi que le Conseil fédéral a suspendu ce jour les poursuites, à la demande du Conseil d’État, jusqu’au 4 avril, ce qui doit rassurer les entrepreneurs.

«Il y a une urgence sanitaire et une urgence économique; les deux sont liées. Aujourd’hui, l’ensemble du tissu économique est concerné, des taxis aux grandes sociétés en passant par la restauration», décrit Pascal Broulis. Le gouvernement tente ainsi de «ralentir les méfaits de la crise qui s’installe».

Parmi les réactions consécutives à cette annonce, le Centre patronal, qui avait demandé, mardi, une batterie de mesures cantonales et fédérales, estime que les choses vont «dans la bonne direction». Responsable média, Patrick Eperon regrette cependant que le Conseil d’État n’ait pas décidé de suspendre les pénalités en cas de retards sur le paiement des impôts. «Nous attendons en outre les mesures fédérales», relève-t-il.

----------

Lire aussi:Qui appeler si vous avez des questions?

----------

La FVE (Fédération vaudoise des entrepreneurs) a pour sa part remercié le gouvernement cantonal dans un communiqué «pour son écoute et la prise en compte sérieuse de la situation particulière de l’industrie vaudoise de la construction». Elle rappelle que le secteur concerne «plus de 3000 entreprises qui occupent 28'000 personnes dans le canton».

Informations

Site du canton de Vaud : www.vd.ch/coronavirus Site internet de l’Office fédéral de la santé publique

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.