Passer au contenu principal

Donner ses vœux avant d’être au plus mal contribuerait à soulager les Soins intensifs

Pensez aux directives anticipées, dit la Société de médecine intensive. Un appel brutal?

Les directives anticipées permettent de savoir quelles mesures prendre.
Les directives anticipées permettent de savoir quelles mesures prendre.
Olivier Vogelsang

Vous pouvez choisir à l’avance ce que les médecins feront ou ne feront pas au cas où, un jour, vous êtes incapable de décider vous-même. Voilà, en substance, le droit aux directives anticipées. Définies dans le Code civil depuis 2013, elles permettent aussi de désigner une personne chargée de parler au médecin sur les soins en cas de perte de discernement, ainsi que de décider au nom du patient.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.