Passer au contenu principal

Eben-Hézer réinvente les tâches et les rôles de chacun en huis clos

L’institution a mis certains groupes enquarantaine, ouvert une division Covid-19, fermé ses ateliers et recycle ses maîtres socioprofessionnels.

Les résidents qui ne sont pas en quarantaine dans un groupe ont droit à des balades individuelles dans le parc de l'institution, accompagnés par des maîtres socioprofessionnels devenus éducateurs. Les visites sont interdites.
Les résidents qui ne sont pas en quarantaine dans un groupe ont droit à des balades individuelles dans le parc de l'institution, accompagnés par des maîtres socioprofessionnels devenus éducateurs. Les visites sont interdites.
Odile Meylan
«Ce n'est pas évident pour un enseignant d'aller sur les groupes de vie: on entre dans l'intimité des gens», témoigne Sonia Sanchez, cheffe de secteur aux ateliers, qui a placé ses maîtres professionnels auprès des résidents, dès l'arrêt des activités qu'ils menaient.
«Ce n'est pas évident pour un enseignant d'aller sur les groupes de vie: on entre dans l'intimité des gens», témoigne Sonia Sanchez, cheffe de secteur aux ateliers, qui a placé ses maîtres professionnels auprès des résidents, dès l'arrêt des activités qu'ils menaient.
Odile Meylan
«L'ennui, le désœuvrement peuvent faire monter l'anxiété et l'agressivité. On constate d'ailleurs des demandes de suivi de résidents qui n'en avaient pas besoin avant», raconte Maria Colangelo, psychologue.
«L'ennui, le désœuvrement peuvent faire monter l'anxiété et l'agressivité. On constate d'ailleurs des demandes de suivi de résidents qui n'en avaient pas besoin avant», raconte Maria Colangelo, psychologue.
Odile Meylan
1 / 12

Plus aucun visiteur ne met les pieds à Eben-Hézer Lausanne depuis mi-mars. «Nous avons eu un premier résident positif le 12, il revenait de l’extérieur, raconte Dominique Praplan, directeur. À partir de là, nous avons mis tous nos résidents en confinement, et les groupes où il y avait un malade en quarantaine. Même moi, je ne peux plus les visiter depuis.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.