Passer au contenu principal

Expatriée, la Lausannoise veut accoucher en Suisse

Un mur administratif empêche Alexandra Schinasi enceinte de huit mois de quitter New York, où les hôpitaux sont déjà bondés.

«New York doit être l’un des pires endroits où se trouver en ce moment»
«New York doit être l’un des pires endroits où se trouver en ce moment»

Dans l’écran rectangulaire du téléphone, la lumière blanche du matin filtre entre les stores. Dans le monde entier, chacun s’habitue peu à peu à interagir avec son interlocuteur dans des ambiances de contre-jour, avec en fond des scènes du quotidien. Chez Alexandra, Lausannoise installée depuis six ans à New York, on entrevoit une porte qui s’ouvre doucement, puis une petite main qui dépasse timidement. «Il est où papa?» demande un garçonnet du haut de ses 4 ans et demi. Alexandra s’excuse pour l’interruption, un sourire aux lèvres. «Il suit un cours sur son iPad, explique-t-elle. Ça maintient un lien avec ses copains de classe. Le plus dur dans cette situation, c’est de couper ses enfants de toute forme de socialisation.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.