Passer au contenu principal

Les horlogers ne s’inquiètent pas encore

Comment vivre cette crise quand on n’appartient pas à un groupe de luxe? Le point avec trois patrons genevois.

Depuis dix jours, les manufactures ont désormais fermé leurs portes.
Depuis dix jours, les manufactures ont désormais fermé leurs portes.
DR

À l’image de toute l’économie mondiale, l’horlogerie suisse s’est mise sur pause. Elle avait d’ailleurs été l’une des premières à mesurer l’ampleur de cette épidémie, puisque, le 27 février déjà, la Fondation de la Haute Horlogerie avait annoncé l’annulation de son salon Watches & Wonders à Palexpo. Depuis dix jours, les manufactures ont désormais fermé leurs portes. Rolex, Patek Philippe, Audemars Piguet, Cartier, Piaget, Hublot, ils ont tous stoppé leurs machines et se sont inscrits aux abonnés absents. Personne ne veut communiquer ou présumer des conséquences de cette crise sanitaire sur leur chiffre d’affaires. Trop tôt, pas pertinent! «Seule la santé de nos employés compte pour l’instant», nous a-t-on répondu.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.