Passer au contenu principal

CoronavirusLes sages-femmes sont en colère

Le nombre et la rémunération des consultations ont été revus à la baisse.

Les sages-femmes dénoncent notamment de nombreux dysfonctionnements.
Les sages-femmes dénoncent notamment de nombreux dysfonctionnements.
Patrick Martin

L’impression d’être considérées comme des accessoires, en ayant la conviction d’être essentielles. C’est ce que ressentent les sages-femmes genevoises en ces temps de crise. Et en ce jour qui leur est consacré elles le font savoir.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.