Passer au contenu principal

La stratégie gagnante de Hong Kong face à la pandémie

Le territoire chinois ne compte que 157 cas et quatre morts. Grâce à une méthode souple et une détermination collective, forgées par le sras de 2003.

Le port du masque est systématique à Hong Kong. Tout le monde est conscient de la menace du virus.
Le port du masque est systématique à Hong Kong. Tout le monde est conscient de la menace du virus.
AP Photo

S’il y a une leçon à retenir de la pandémie de Covid-19, c’est qu’il n’y a pas de fatalité. Et Hong Kong en est la preuve. Cette métropole chinoise semi-autonome semblait vouée à être frappée de plein fouet, comme en 2003 par le sras (syndrome respiratoire aigu sévère, un cousin du nouveau coronavirus). Malgré des flux de voyageurs considérables avec la Chine continentale, la densité urbaine la plus élevée du monde, ses appartements dortoirs insalubres et bondés de travailleurs pauvres, l’ancienne colonie britannique ne compte aujourd’hui que 157 cas et quatre morts, un bilan exceptionnel vu son exposition.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.