Passer au contenu principal

EmploiUn tiers des salariés vaudois sont en réduction d’horaire de travail

Le chômage bondit et 146'000 RHT sont effectives. Le ministre Philippe Leuba craint qu’il s’accélère si l’économie tarde à redémarrer.

Face à la montée rapide du chômage, Philippe Leuba espère que "la reprise par paliers des activités économiques aura un effet positif. Mais cela dépend vraiment de la manière dont le déconfinement se déroulera et quelles sont les perspectives de redémarrage réels.»
Face à la montée rapide du chômage, Philippe Leuba espère que "la reprise par paliers des activités économiques aura un effet positif. Mais cela dépend vraiment de la manière dont le déconfinement se déroulera et quelles sont les perspectives de redémarrage réels.»
Jean-Bernard Sieber

Au 4 mai, le canton de Vaud a enregistré 19'500 demandes de réduction de l’horaire de travail (RHT) de la part des employeurs pour un total de 146285 salariés. Cela signifie que plus du tiers des salariés du secteur privé en territoire vaudois (35% exactement) est concerné par le chômage partiel. Et on ne parle ici pas de la fonction publique, ni des indépendants.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.