Passer au contenu principal

Washington a les nerfs à vif face à la crise du coronavirus

Les Sénateurs américains ont réglé leurs comptes lundi après l’échec d’un gigantesque programme de relance de l’économie américaine.

Pour le Sénateur démocrate Joe Manchin, le plan de relance voulu par les républicains bénéficiait beaucoup plus aux grandes compagnies qu’au secteur de la santé et aux familles frappées de plein fouet par la crise économique déclenchée par le coronavirus.
Pour le Sénateur démocrate Joe Manchin, le plan de relance voulu par les républicains bénéficiait beaucoup plus aux grandes compagnies qu’au secteur de la santé et aux familles frappées de plein fouet par la crise économique déclenchée par le coronavirus.
Keystone

Pat Roberts avait de la peine à contenir sa colère lundi après-midi dans l’hémicycle du Sénat à Washington. Le Sénateur républicain du Kansas, 83 ans, était furieux du nouvel échec du gigantesque plan de 1800 milliards de dollars pour relancer l’économie américaine mise à genoux par la crise du coronavirus. Dans une tentative désespérée pour faire changer ses adversaires démocrates qui ont bloqué le projet de loi, l'élu de l'État agricole du Midwest a exhorté l’opposition à faire preuve de bon sens terrien. «Il y a un dicton à Dodge City au Kansas», a-t-il lancé aux bancs désertés par les Sénateurs démocrates. «Il y a beaucoup de cactus dans ce monde. Il faut juste éviter de s’asseoir sur l’un d’entre eux.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.