Les coûts de la santé vont encore grimper

SuisseSelon une étude du KOF et de l'EPFZ, les coûts de la santé devraient augmenter de plus de 3% l'an prochain.

Le vieillissement de la population est une des raisons de la hausse des coûts de la santé.

Le vieillissement de la population est une des raisons de la hausse des coûts de la santé. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La hausse des coûts de la santé devrait davantage progresser en 2019 que lors des deux années précédentes. Elle devrait atteindre 3,6%. La faute à une légère hausse des salaires nominaux, au vieillissement de la population et à la réduction d'arriérés de facturation.

A titre comparatif, les coûts de la santé avaient augmenté de 2,9% en 2017 et les chiffres définitifs pour 2018 devraient se situer à 2,7%, indique mardi le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'EPF de Zurich dans ses provisions semestrielles. En juin dernier, le KOF prévoyait une hausse de 3,7% pour l'année en cours. Il a rectifié ce chiffre légèrement à la baisse (-0,1 point).

Malgré la progression des dépenses de santé, les mesures politiques prises pour les endiguer devraient s'avérer efficaces, souligne le KOF. Sans elles, la facture estimée pour 2019 serait donc plus lourde encore.

Léger recul passager en 2020

La hausse des coûts devrait légèrement s'atténuer en 2020 ( 3,3%), puis remonter à 3,6% en 2021. Par tête d'habitant, les dépenses se situeraient à 10'502 francs l'an prochain et à 10'774 francs dans deux ans.

La progression plus marquée en 2021 est liée en partie au fait que le produit intérieur brut (PIB) devrait alors augmenter à nouveau, selon le KOF. En outre, l'accroissement du nombre de personnes âgées s'accélérera une nouvelle fois.

Assurance maladie mise au défi

Ces prochaines années, les coûts devraient croître davantage dans le domaine ambulatoire que dans les secteurs hospitaliers stationnaires. En raison du vieillissement de la population, les soins de longue durée devraient, eux, poursuivre leur expansion. Les dépenses en matière de services auxiliaires (soins à domicile notamment) devraient aussi maintenir leur forte hausse.

Au final, l'assurance maladie obligatoire devrait donc faire face à une hausse relativement soutenue dans les années à venir. (ats/nxp)

Créé: 19.11.2019, 10h27

Articles en relation

Les coûts de la santé augmenteront en 2019

Suisse En 2018, la hausse des coûts se situait encore à 2,8 pour cent. Pour 2019, l'augmentation devrait être de près de 4 pour cent. Plus...

Pétition des pharmaciens contre l'austérité à Berne

Santé Les coupes prévues par le Conseil fédéral ne sont pas du goût des pharmaciens. Ils ont remis une pétition à Berne mardi. Plus...

Des pharmaciens en noir contre l'austérité

Suisse Dans une pétition, les pharmaciens s'insurgent contre l'introduction d'un système de prix de référence pour les génériques. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...