Crans-Montana: l'Office des transports lance un ultimatum

ValaisLa société des remontées mécaniques de Crans-Montana a jusqu'au soir du 5 avril pour s'expliquer auprès de l'OFT sur la fermeture de ses installations.

La société des remontées mécaniques Crans-Montana Aminona a jusqu'au soir du 5 avril pour fournir des explications à l'OFT. (Capture d'écran)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Office fédéral des transports (OFT) demande des explications à la société des remontées mécaniques Crans-Montana Aminona (CMA) SA suite à sa décision mardi de fermer jusqu'à nouvel avis ses installations. L'entreprise a jusqu'à jeudi soir pour répondre.

L'OFT a envoyé un mail mercredi à CMA pour lui demander de l'informer de la situation, mais aussi lui rappeler son devoir de transport, a expliqué l'office à l'ats, confirmant une information du Nouvelliste. La société doit donner une réponse d'ici jeudi soir.

L'OFT note qu'en tant qu'autorité de surveillance, il est tenu «de connaître plus en détails les raisons de la décision de CMA pour pouvoir clarifier si un retrait de la concession est nécessaire». C'est l'une des sanctions possibles évoquées par l'OFT. L'amende en est une autre.

Les remontées mécaniques de Crans-Montana ont fermé mardi à la fin du service pour une durée indéterminée. La société exploitante a pris cette décision suite à l'échec des négociations avec la commune de Crans-Montana à propos d'une redevance annuelle. (ats/nxp)

Créé: 04.04.2018, 18h33

Articles en relation

Un conflit financier met fin à l’hiver de Crans-Montana

Tourisme En raison d’un litige avec la Commune de Crans-Montana, les remontées mécaniques de la station sont à l’arrêt dès ce mercredi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...