Crash du F/A-18: Skyguide pointé du doigt

Col de SustenJeudi soir, l'émission d'information 10 vor 10 de la SFR a mis en cause Skyguide qui assure la surveillance aérienne pour l'armée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La surveillance aérienne est un des éléments, parmi d'autres, en cause dans le crash du F/A-18 dans la région du col du Susten, indique la justice militaire. L'enquête est en cours. Pour le moment, il est trop tôt pour déterminer les causes exactes de l'accident.

«La surveillance aérienne est toujours un élément qui est considéré dans ce genre d'enquêtes. Ce n'est pas le seul, mais c'est effectivement un élément parmi d'autres», a expliqué à l'ats Tobias Kühne, porte-parole de la justice militaire. C'est Skyguide qui assure cette surveillance pour l'armée.

«Pour le moment, nous n'avons pas encore une image complète de ce qui a pu se passer», a déclaré Tobias Kühne. La justice militaire collecte dans un premier temps toutes les informations pertinentes. «Les débris sont difficiles à collecter. Vendredi matin, la boîte noire n'avait toujours pas été retrouvée. Il est possible qu'elle soit détruite.»

Le porte-parole de la justice militaire détaille le déroulement de l'enquête: «Des expertises techniques seront ordonnées et la justice militaire procède à l'audition de toutes les personnes utiles. Cela peut prendre plusieurs mois, mais chaque cas est unique. Il faudra donc encore attendre avant que nous puissions communiquer activement.»

Skyguide mis en cause

Jeudi soir, l'émission d'information alémanique 10 vor 10 de la SFR a mis en cause Skyguide. Informée par une source confidentielle, elle rapportait que des indications altimétriques erronées auraient été transmises au pilote, causant ainsi le tragique accident.

Skyguide a réagi vendredi en indiquant qu'elle ne pouvait ni infirmer ni confirmer cette hypothèse. Les services suisses de navigation aérienne indiquent ne posséder aucune donnée en lien avec le crash: «Après l'accident, pour les besoins de l'enquête, la justice militaire a immédiatement saisi et rendus confidentiels l'ensemble des enregistrements disponibles.»

L'accident fatal au pilote est survenu lundi après-midi. Le monoplace a décollé de la base aérienne de Meiringen à 16h01, pour un vol d'entraînement. Le premier contact radio s'est déroulé de manière normale. Mais à 16h05, la centrale d'engagement a perdu le contact. Le pilote ne s'est plus annoncé.

La carcasse de l'appareil a été repérée depuis les airs mardi vers midi dans la région du Hinter-Tierberg, un sommet à cheval sur les cantons de Berne et d'Uri. (ats/nxp)

Créé: 02.09.2016, 12h05

Articles en relation

Les proches du pilote survolent la zone du crash

Suisse centrale Les proches du pilote décédé lundi lors du crash d'un F/A-18 près du Susten ont survolé la zone de l'impact en hélicoptère. Plus...

La dépouille du pilote du F/A-18 a été retrouvée

Armée de l'air Le corps du militaire âgé de 27 ans a été identifié ce mercredi sur le site du crash dans la région du Susten. Plus...

Trois hélicoptères à la recherche du pilote du F/A-18

Crash La météo s'étant améliorée, une colonne de 19 spécialistes de montagne et trois hélicoptères ratissent la zone où s'est écrasé le F/A-18 vers le col du Susten. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.