Crashes de drones: la Poste mobilise des experts

Suisse Le géant jaune a mis sur pied un conseil d'experts consacré à la sécurité des drones, après que deux de ses engins se sont écrasés cette année.

Les vols de drones n'ont encore repris après l'accident du 9 mai.

Les vols de drones n'ont encore repris après l'accident du 9 mai. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Poste crée un conseil d'experts pour les questions de sécurité concernant l'utilisation de drones. Deux de ses engins se sont crashés en janvier et en mai à Zurich.

Lors du deuxième accident, les systèmes de sécurité des drones n'ont pas fonctionné. «C'est tout bonnement inacceptable», a indiqué vendredi La Poste. Elle attend du constructeur que les mécanismes de sécurité fonctionnement parfaitement, notamment le parachute.

La Poste a déjà engagé trois mesures d'urgence en collaboration avec Matternet, le fabricant des drones: les cordes du parachute seront désormais consolidées avec un lacis de métal, le parachute sera fixé au drone par deux cordes au lieu d'une seule et le sifflement strident destiné à avertir les personnes à proximité lors d'un atterrissage d'urgence du drone sera amplifié.

Marges de sécurité supplémentaires

La Poste suit ainsi les recommandations du rapport intermédiaire du Service suisse d'enquête de sécurité (SESE) publié vendredi. Elle introduit aussi des marges de sécurité supplémentaires dans les valeurs limites relatives au vent. Elles sont désormais 20% plus basses que celles fixées par l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC).

Le transport d'échantillons médicaux destinés à des laboratoires est au coeur de la logistique de drones de La Poste. Elle dit être convaincue que les appareils peuvent apporter une précieuse contribution à l'efficacité dans le secteur de la santé.

Les drones transportent les échantillons plus rapidement, plus efficacement et de manière plus écologique qu'un coursier se déplaçant sur la route. Leur disponibilité est aussi plus élevée. Cette prestation apporte aussi une valeur ajoutée aux médecins, au personnel soignant et aux patients, souligne La Poste.

Chutes dans le lac et dans une forêt

Le 25 janvier, un drone de La Poste est tombé dans le lac de Zurich. Il transportait un échantillon de sang sans importance dans le cadre d'une phase de tests de vols entre une clinique du groupe Hirslanden et le laboratoire central situé de l'autre côté de la rade à Zurich. Il a chuté à environ 200m de la rive. Il n'y a pas eu de blessé.

Le 9 mai, un autre drone de La Poste s'est écrasé dans une forêt près de l'Université de Zurich. L'appareil ne transportait pas de charge. Il effectuait un vol entre l'université et l'hôpital universitaire. Il n'y a pas eu de blessé, mais des enfants se trouvaient à proximité de l'endroit où a chuté l'engin, souligne le SESE dans son rapport. Ils n'ont pas entendu le signal sonore.

Après ces accidents, La Poste a chaque fois interrompu les vols dans l'attente des conclusions des enquêtes. Ils n'ont pas encore repris après l'accident du 9 mai. La SESE n'a pas encore rendu son rapport final.

En plus de Zurich, des vols sont aussi effectués depuis 2017 entre deux hôpitaux à Lugano. Des essais ont aussi été menés en 2018 entre deux hôpitaux à Berne. (ats/nxp)

Créé: 28.06.2019, 16h38

Pétition nationale contre de nouvelles fermetures d'offices postaux

Des habitants de Muotathal (SZ) et Syndicom lancent une pétition nationale pour empêcher la fermeture de nouveaux offices postaux. Ils souhaitent faire pression sur les Chambres fédérales afin qu'elles «recadrent» La Poste à travers des directives contraignantes.

Ces dernières années, La Poste a systématiquement réduit son réseau d'offices de poste malgré les résistances de la population, rappelle Syndicom vendredi. Tel a aussi été le cas du bureau postal de Muotathal. Un comité d'habitants avait pourtant déposé une pétition signée par 500 personnes contre sa fermeture.

D'entente avec le syndicat, il a donc décidé de lancer une pétition nationale pour empêcher de nouvelles fermetures. Elle peut être signée sur Internet. Le coup d'envoi a été lancé vendredi à Muotathal. Les prestations des agences postales censées remplacer les offices postaux ne couvrent pas entièrement les services proposés par ces derniers, soulignent les pétitionnaires.

Articles en relation

Uber va tester la livraison de repas par drones

États-Unis Le service de réservation de voitures avec chauffeur a obtenu l'accord des autorités pour tester les livraisons de repas par drone en Californie. Plus...

Un rein transporté, avec succès, par un drone

Etats-Unis C'est une première en la matière: un drone a délivré un rein nécessaire à une greffe, à Baltimore, aux Etats-Unis. Plus...

La Poste peut reprendre les vols de drones

Suisse Suite à un accident, l'opérateur postal avait suspendu ses drones de transports. Après des modifications techniques, les vols sont à nouveau autorisés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.