Les créanciers de Petroplus déboutés

JusticeLe groupe Petroplus avait sombré en janvier 2012 sous le poids de son endettement, se trouvant alors dans l'impossibilité de rembourser 1,75 milliard de dollars.

Petroplus avait notamment vendu sa raffinerie de Cressier (NE).

Petroplus avait notamment vendu sa raffinerie de Cressier (NE). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Défaite pour les créanciers du groupe pétrolier zougois Petroplus, qui avait fait faillite: ils n'obtiendront pas une somme de 15 millions de francs que l'entreprise avait versée à la Fondation centime climatique. Cette manne n'était pas un don, a estimé la Cour suprême du canton de Zurich.

Le groupe Petroplus avait sombré en janvier 2012 sous le poids de son endettement, se trouvant alors dans l'impossibilité de rembourser 1,75 milliard de dollars. Il avait alors dû vendre ses raffineries, notamment celle de Cressier (NE). Depuis cinq ans, les liquidateurs essaient de récupérer le plus d'argent possible pour les créanciers.

Ces derniers exigeaient de récupérer 15 millions de francs versés à la Fondation centime climatique. Ils estimaient qu'il s'agissait d'une contribution volontaire et donc d'un don. La Cour suprême n'est pas de cet avis, comme le montre un jugement publié récemment. Elle a confirmé ainsi un verdict de première instance du tribunal de district zurichois.

Réduire les émissions de CO2

Pour la Cour suprême, les millions versés à la Fondation centime climatique ne sont pas un don. Ils résultent d'un accord entre les importateurs suisses de carburant visant à réduire les émissions de CO2. Cet instrument volontaire permet d'éviter que la Confédération n'introduise une taxe CO2 sur les carburants.

Autre argument du tribunal zurichois: Petroplus n'a pas payé lui-même le centime climatique, mais l'a répercuté sur les utilisateurs finaux, à savoir les automobilistes. Ces montants ne provenaient pas de la caisse de l'entreprise et ne peuvent donc pas être exigés en retour.

Le jugement n'entre pas encore en force, car les liquidateurs de Petroplus peuvent encore faire recours au Tribunal fédéral. (ats/nxp)

Créé: 26.03.2018, 06h18

Articles en relation

La raffinerie Petroplus va fermer définitivement

France Le tribunal de commerce de Rouen a sonné mardi le glas des espoirs de reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime). Il a rejeté les deux offres sur la table, a déclaré l'avocat de l'intersyndicale. Plus...

Les offres pour Petroplus sont irrecevables

Coup de théâtre La raffinerie en difficulté Petroplus, de Petit-Couronne, a connu un énième coup de théâtre mercredi lorsque les 470 salariés ont appris que les offres de reprise, non recevables en l'état, devaient encore être améliorées. Plus...

Cinq repreneurs ont fait une offre pour Petroplus

France Cinq offres ont été déposées pour la reprise de la raffinerie en difficulté Petroplus qui emploie 470 personnes à Petit-Couronne (Seine-Maritime), a annoncé mardi soir la CGT. Plus...

Pas de repreneur en vue pour la raffinerie Petroplus

France Les chances de trouver un repreneur pour la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime) sont «limitées», a-t-on indiqué lundi soir à Matignon. Plus...

La raffinerie de Cressier reprend ses activités

Canton de Neuchâtel Le nouveau propriétaire Varo Energy Holding a achevé avec succès la phase finale du redémarrage de la raffinerie récemment rachetée. Cette société avait racheté la raffinerie au groupe zougois Petroplus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...