Le créateur du site «djihadiste» suisse répond à la RTS

YVERDONL'habitant d'Yverdon-les-bains qui avait créé un site décrit par la RTS comme une plateforme de recrutement de djihadistes a publié un message.

Le créateur de la plateforme affirme qu'il voulait mettre en place un «réseau social musulman».

Le créateur de la plateforme affirme qu'il voulait mettre en place un «réseau social musulman». Image: Memri

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le créateur yverdonnois de la plateforme Ansar-Ghuraba, site décrit selon les mots de la RTS comme étant «l'une des principales plateformes de recrutement des djihadistes francophones», a son mot à dire.

Il a publié mercredi 12 novembre un message en réponse à l'article de la chaîne, qui avait affirmé avoir été en contact avec le jeune homme.

>> Lire l'article: Un site suisse recrutait des djihadistes francophones

Il confirme que son domicile a été perquisitionné par la police fédérale, qui l'a interrogé, mais nie avoir cherché à recruter des djihadistes pour le compte du groupe Etat Islamique. Le fondateur de la plateforme affirme aussi avoir été à l'initiative du blocage du site suite à «quelques problèmes avec les autorités» suisses.

Aucune influence sur «les jeunes qui quittent cette belle Suisse»

«Je ne suis qu’un simple citoyen en Suisse,(...) ce site a été le résultat d’une grande volonté de réussir à faire ce fameux 'Réseau-Social Musulman' mais malheureusement le projet a été détruit à cause d’une petite minorité problématique, et bien sûr, cette minorité, est celle que tout le monde met en avant.»

Certains membres «ne respectaient pas les conditions générales du site, et ces membres étaient bannis». Le fondateur de la plateforme estime en outre n'avoir aucune influence sur «les jeunes qui quittent cette belle Suisse pour combattre en Syrie auprès de mouvements considérés par la plupart des pays comme étant terroristes».

Zones d'ombre

L'Observatoire du Moyen-Orient (MEMRI) ne partage pas cet avis, relève néanmoins le site de 20minuten. Décrit en aout 2013, le site présente de nombreuses photos où apparait la bannière noire d'Al-Qaïda, note le MEMRI.

«Certaines pages et profils renvoient directement et explicitement au djihad armé mondial», peut-on lire sur le site de l'organisation. «Le site contient un grand nombre de références à la venue et à la préparation du califat, Etat islamique hégémonique qui remplacera les Etats nations modernes».

La porte parole du Ministère public de la Confédération, Jeanette Balmer, a toutefois confirmé à nos confrères alémaniques que le Ministère n'était pas à l'origine du blocage du site. (nxp)

Créé: 13.11.2014, 03h19

Articles en relation

Un site créé à Yverdon recrutait des djihadistes francophones

Terrorisme Le site, créé par un habitant d'Yverdon, était une vaste plateforme de recrutement de djihadistes. Il a été bloqué par les autorités suisses. Plus...

L'Etat islamique étend son influence en Egypte

Moyen-Orient Le groupe Ansar Beït al-Maqdess a prêté allégeance au calife Abou Bakr al-Baghdadi. Il affirme agir en représailles à la répression sanglante qui s'est abattue sur les islamistes en Egypte. Plus...

Un djihadiste parti avec sa fillette arrêté à Roissy

FRANCE Un homme de 26 ans qui avait enlevé sa fille de 18 mois et tentait de rejoindre avec elle la Syrie a été expulsé de Turquie et interpellé en France. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...