Thiam: «Credit Suisse n'a pas assez investi par le passé»

BanqueLe CEO Tidjane Thiam envisage 1,5 milliard d'investissements et 3,5 milliards d'économies pour renouer avec la croissance.

Tidjane Thiam, le directeur générale du géant bancaire décrit dans une interview au journal alémanique «Neue Zuercher Zeitung» comment Credit Suisse va coupler économies et investissements (photo d'illustration, 21 octobre 2015).

Tidjane Thiam, le directeur générale du géant bancaire décrit dans une interview au journal alémanique «Neue Zuercher Zeitung» comment Credit Suisse va coupler économies et investissements (photo d'illustration, 21 octobre 2015). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Credit Suisse n'a pas assez investi par le passé», estime son nouveau patron Tidjane Thiam. C'est pourquoi la nouvelle stratégie de la banque prévoit, outre des mesures d'économies, des investissements, qui doivent la ramener sur la voie de la croissance.

«Credit Suisse doit à nouveau croître; tel est mon objectif», déclare Tidjane Thiam dans un entretien diffusé samedi par le journal alémanique Neue Zuercher Zeitung. La restructuration annoncée mercredi par le numéro deux bancaire suisse prévoit des investissements à hauteur de 1,5 milliard de francs et des économies de 3,5 milliards.

«Une entreprise, qui ne se développe pas, n'a pas d'avenir», ajoute Tidjane Thiam, citant comme exemple l'industrie automobile britannique. «Pendant des décennies, ses dirigeants se sont concentrés sur les mesures d'économie, avec comme résultat la disparition des fournisseurs».

La Suisse fait partie des endroits où le directeur général de la banque veut investir, même si, dans un premier temps, 1600 postes seront supprimés ces trois prochaines années. «Credit Suisse ne s'est pas assez intéressé au marché intérieur durant les dernières années et n'a pas assez investi», relève-t-il.

PME et investisseurs fortunés

Le Franco-Ivoirien voit des opportunités de croissance avec les PME et les investisseurs fortunés. L'introduction en bourse de la banque universelle a été décidée dans ce but. Cela devrait conduire à des améliorations de la gestion, explique-t-il. «Une action cotée constitue une incitation pour le 'management'».

Tidjane Thiam interprète la baisse du cours de l'action de 3,8%, après la présentation de la nouvelle stratégie et l'annonce d'une hausse de capital de 6,05 milliards de francs, comme le fait que les investisseurs ne l'ont pas appréciée. Pour des entreprises annonçant des augmentations de capital similaires, la chute de l'action se situe en général entre 8 et 10%, relève-t-il.

Tidjane Thiam a succédé à Brady Dougan au poste de directeur général du géant bancaire en juin. Mercredi, il a présenté une réorganisation totale du numéro deux bancaire suisse, qui sera à l'avenir décentralisé et donc moins coûteux. L'activité de gestion de fortune sera en outre redéployée vers les marchés émergents, au détriment des Etats-Unis. (ats/nxp)

Créé: 24.10.2015, 06h58

Articles en relation

Un Genevois parmi les meilleurs entrepreneurs

Suisse Le prix EY de l'entrepreneur de l'année 2015 en Suisse a été décerné vendredi soir à cinq personnalités, dans quatre catégories. Plus...

Le nouvel homme fort de Crédit Suisse fait table rase

Révolution Tidjane Thiam inféode la banque d’affaires et d’investissement aux besoins des super-riches. D’importance stratégique, la Suisse est pourtant durement touchée par la réorganisation Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.