La CSS réclame des milliers de francs à Bayer

Pilule YasminLa caisse maladie CSS imite la famille de sa jeune assurée lourdement handicapée après avoir pris la pilule contraceptive Yasmin. Elle fait recours au Tribunal fédéral (TF) contre le jugement de la justice zurichoise.

Selon la CSS, l'embolie pulmonaire constitue un effet secondaire prouvé de Yasmin. (Photo d'illustration)

Selon la CSS, l'embolie pulmonaire constitue un effet secondaire prouvé de Yasmin. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La CSS se soucie du destin de ses assurés, écrit-elle mercredi. L'assureur réclame plusieurs milliers de francs au fabriquant allemand Bayer. La jeune femme en question, 22 ans, a été frappée d'une embolie pulmonaire il y a six ans, après avoir pris pendant plusieurs semaines la pilule produite par Bayer. La CSS a dépensé jusqu'à aujourd'hui plus de 600'000 francs en frais de traitement pour la jeune patiente.

Selon la CSS, l'embolie pulmonaire constitue un effet secondaire prouvé de Yasmin. Ce médicament présente un risque de thrombose ou d'embolie pulmonaire au moins deux fois plus élevé, affirme la caisse maladie. Cette dernière veut clarifier si le fabricant a suffisamment rempli son devoir d'information et d'explication au sujet de ces dangers.

Vendue «comme un produit ordinaire»

La Cour suprême zurichoise n'a pas examiné le cas suffisamment en profondeur, déplore Philomena Colatrella, secrétaire générale et membre de la direction de la CSS. «Yasmin a été vendue comme un produit ordinaire aux jeunes femmes», déclare-t-elle, citée dans le communiqué.

La famille réclamait des dommages et intérêts de 5,3 millions de francs et des réparations pour tort moral de 400'000 francs. La Cour suprême du canton de Zurich l'avait déboutée à la mi-mai, de même que la CSS, confirmant le jugement de première instance. La famille a fait recours lundi auprès du TF.

En deuxième instance, les juges avaient estimé que les plaignants n'avaient pas pu démontrer que la pilule prise présentait un défaut. La responsabilité du produit ne pouvait donc pas s'appliquer.

Aux Etats-Unis, Bayer a versé plus d'un milliard de dollars à plusieurs milliers de plaignantes dans le cadre d'un arrangement hors tribunal. La responsabilité du groupe pharmaceutique allemand n'a pas été déterminée. (ats/nxp)

Créé: 04.06.2014, 20h23

Articles en relation

La famille d'une victime de Yasmin fait recours

Tribunal fédéral Déboutés par la justice zurichoise, les proches d'une jeune femme, lourdement handicapée après une embolie pulmonaire due à sa pilule contraceptive, vont porter l'affaire devant le Tribunal fédéral. Plus...

Une plainte contre Bayer rejetée en 2e instance

Pilule Yasmin La jeune femme de 23 ans victime d'une embolie pulmonaire après avoir pris la pilule Yasmin n'obtiendra pas de dommages et intérêts de la part du groupe pharmaceutique allemand Bayer. Plus...

Victime d'un contraceptif: la justice donne raison à Bayer

Zurich La jeune femme de 22 ans, victime il y a cinq ans d'une embolie pulmonaire après avoir pris la pilule Yasmin, n'obtiendra pas de dommages et intérêts de la part du groupe pharma Bayer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.