Passer au contenu principal

SuisseCulture et politique au menu pour Steinmeier

Le président allemand a conclu jeudi sa visite en terres suisses avec un programme bien chargé.

Le deuxième jour de la visite d'Etat du président allemand en Suisse a été principalement consacré à des questions touchant à la démocratie directe et au développement durable. Culture et notamment littérature ont complété le programme varié de jeudi.

Pour clôturer sa visite de deux jours, Frank-Walter Steinmeier s'est d'abord rendu au cimetière de Kilchberg (ZH), où repose la famille Mann. La vie et l'œuvre de cette dynastie d'écrivains allemands illustrent parfaitement les relations étroites qui unissent la Suisse et l'Allemagne, rappellent les services d'Alain Berset. Le ministre de l'Intérieur accompagnait d'ailleurs M. Steinmeier.

MM. Berset et Steinmeier ont ensuite pris part, à l'Université de Fribourg, à une table ronde avec des étudiants sur la démocratie face aux défis et aux perspectives du XXIe siècle. L'influence de la complexité grandissante du monde, de la révolution numérique et des réseaux sociaux sur le débat démocratique était au coeur du débat, indique le Département fédéral de l'intérieur (DFI).

Survol des Alpes suisses

Le programme s'est poursuivi avec la visite du pavillon solaire «NeighborHub» sur le site d'innovation Bluefactory. Ce pavillon a été développé par de hautes écoles suisses et a gagné un concours d'ingénierie. La conseillère fédérale Doris Leuthard, responsable du Département fédéral de l'environnement, des transports et de l'énergie (DETEC), a accueilli les délégations lors de cette étape fribourgeoise consacrée au thème du développement durable.

Pour terminer, le président de la Confédération et le président de la République fédérale d'Allemagne ont visité la cathédrale Saint-Nicolas à Fribourg. Et en regagnant Zurich, ils ont survolé les Alpes en compagnie de Hans-Christian Leiggener, président du comité directeur du Patrimoine mondial de l'UNESCO Alpes Suisses Jungfrau-Aletsch, selon le communiqué du DFI.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.