Les déchets de poissons toujours autorisés dans les lacs

PêcheLes cantons pourront toujours autoriser les rejets dans les lacs, malgré la révision législative sur l'élimination des poissons morts.

Après avoir été vidés, les poissons pourront encore retrouver le fond des lacs romands.

Après avoir été vidés, les poissons pourront encore retrouver le fond des lacs romands. Image: Illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En Suisse, les déchets de poissons peuvent être éliminés dans les lacs. La dernière révision législative sur l'élimination des déchets de poissons remonte à 2011. Sous la pression des cantons romands, elle avait alors été assouplie. La prochaine révision est en consultation jusqu'au 17 avril et, selon le projet proposé, les cantons pourront toujours avoir le dernier mot.

Par tradition, «parce qu'on a toujours fait ainsi», ou aussi comme contribution au cycle naturel, il est usuel en Suisse romande, après avoir vidé les poissons, de rejeter les déchets dans les lacs. C'est ce qu'explique à l'ats Andreas Knutti, chef de la Section milieux naturels aquatiques à l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).

L'élimination des déchets à l'eau autorisée

L'ordonnance concernant l'élimination des sous-produits animaux, entrée en vigueur le 25 mai 2011, prévoit que les sous-produits des animaux aquatiques qui sont vidés par les pêcheurs sur le bateau peuvent être éliminés dans les eaux où ils ont été pêchés.

Les vétérinaires cantonaux, en coordination avec les autorités de pêche compétentes, peuvent étendre cette réglementation au lieu des premiers travaux de transformation après le débarquement. Les cantons romands ont fait usage de cette possibilité.

Avec la modification proposée, qui est en cours, l'élimination des déchets de poissons dans les eaux de provenance des prises ne sera en principe plus autorisée.

Mais les vétérinaires, en accord avec les autorités de surveillance de la pêche et les autorités environnementales, pourront toujours autoriser davantage de souplesse dans l'application de la règle. Les pêcheurs pourront ainsi continuer à jeter leurs déchets à l'eau après avoir vidé les poissons sur leur bateau ou juste après leur débarquement. (ats/nxp)

Créé: 23.02.2015, 11h42

Articles en relation

La Suisse veut interdire les poissons pêchés illégalement

Nature Déjà interdite dans l'Union européenne, l'importation de la pêche «sauvage» pourrait être illégale en Suisse. Une ordonnance doit limiter cette grave menace sur les ressources marines. Plus...

Le saumon de Norvège bon à la consommation

Analyses Souvent l'objet de critiques, le poisson phare a été innocenté par un rapport national. Selon les analyses, il peut être consommé sans modération, même par les femmes enceintes. Plus...

On mange toujours plus de poissons

Consommation La consommation mondiale de poisson a grimpé en flèche au cours des 50 dernières années et a pratiquement doublé entre 1960 et 2012, en grande partie grâce à l'aquaculture. Plus...

Une app' pour dire quel poisson manger écologiquement

Faune Pour protéger les espèces, une ONG a mis au point un outil pour savoir si le type de poisson est menacé ou non. Ainsi, les consommateurs choisiront de manière éclairée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.