Passer au contenu principal

Plus déchirée que jamais, la gauche fribourgeoise risque très gros

Les Verts ne soutiennent pas la candidate socialiste au 2e tour de l’élection à l’exécutif cantonal. Le gouvernement pourrait basculer fortement à droite.

Le deuxième tour de l'élection complémentaire à l'exécutif cantonal fribourgeois opposera le 25 mars la socialiste Valérie Piller Carrard au PLR Didier Castella.
Le deuxième tour de l'élection complémentaire à l'exécutif cantonal fribourgeois opposera le 25 mars la socialiste Valérie Piller Carrard au PLR Didier Castella.
Keystone

Les tensions entre Verts et socialistes vont-elles permettre à la droite de ravir un cinquième siège sur sept au gouvernement cantonal fribourgeois? À moins de dix jours du deuxième tour de l’élection complémentaire le 25 mars prochain pour remplacer la démissionnaire écologiste Marie Garnier, l’Alliance de Gauche est en miettes. Les Verts, dont la candidate Sylvie Bonvin-Sansonnens a été coiffée au poteau par la socialiste Valérie Piller Carrard au premier tour (1500 voix d’avance), ont décidé de ne pas soutenir activement cette dernière dans son duel avec le PLR Didier Castella. Ils estiment que ce fauteuil leur revenait.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.