Les dégâts des corneilles ne seront pas indemnisés

BerneLe gouvernement bernois n'entend pas indemniser les agriculteurs pour les dégâts causés aux cultures par les corneilles.

Un agriculteur avait lancé une motion pour indemniser les cultivateurs victimes des corneilles.

Un agriculteur avait lancé une motion pour indemniser les cultivateurs victimes des corneilles. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement bernois a invoqué mardi le principe de non-indemnisation des dommages causés par des animaux qu'il est permis d'effaroucher, de capturer ou même de tuer.

Le Conseil-exécutif recommande donc le rejet d'une motion UDC le chargeant d'adapter la législation pour permettre de couvrir les dégâts causés par les corneilles noires et les corbeaux freux. Dans sa réponse publiée mardi, il estime qu'une acceptation du texte entraînerait d'autres requêtes avec des conséquences financières.

Mesures peu efficaces

Le gouvernement estime en effet que la mise en oeuvre de la motion impliquerait l'abandon du principe de non-indemnisation pour couvrir les dégâts causés par des animaux contre lesquels des mesures de défense personnelle sont autorisées. Il ajoute ne pas disposer de preuve d'une hausse des dégâts causés par les corneilles.

Les mesures de défense personnelle autorisées comme effaroucher ou capturer, puis tuer les animaux causant des dégâts aux cultures et au bétail concernent, outre les corneilles noires et les corbeaux freux, les renards, les pies, les blaireaux, les fouines, les martres et les ratons laveurs.

Le motionnaire, agriculteur de profession, estimait que les mesures d'effarouchement n'étaient pas vraiment efficaces. Il ajoutait que tuer des corneilles pouvait se révéler très complexe et que les autres méthodes efficaces étaient plutôt mal acceptées par la population. Raison pour laquelle il souhaitait une contribution du Fonds pour les dommages causés par la faune sauvage. (ats/nxp)

Créé: 20.08.2019, 15h45

Articles en relation

Une corneille agresse des facteurs: plus de courrier

Canada Poste Canada a dû renoncer à distribuer le courrier dans un quartier de Vancouver en raison d'un volatile agressif. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...