Passer au contenu principal

SuisseDéjà plus d'un million récolté pour le Yémen

Jeudi, la Chaîne du Bonheur a lancé une récolte de fonds pour les victimes du conflit au Yémen.

Afin de prévenir la propagation de la pandémie, la coalition militaire menée Ryad observera un arrêt des combats dès jeudi. (7 avril 2020)
Afin de prévenir la propagation de la pandémie, la coalition militaire menée Ryad observera un arrêt des combats dès jeudi. (7 avril 2020)
AFP
La coalition menée par l'Arabie saoudite a visé lundi des sites de missiles balistiques et de drones de rebelles houthis à Sanaa. (30 mars 2020)
La coalition menée par l'Arabie saoudite a visé lundi des sites de missiles balistiques et de drones de rebelles houthis à Sanaa. (30 mars 2020)
AFP
En 2013, le pays est secoué par des violences sans précédent: attentats, tentatives d'assassinat, enlèvements. Le 4 août, le Royaume Uni, l'Allemagne et la France ferment leur ambassade à Sanaa, suivant l'exemple des Etats-Unis. Elles seront rouvertes avant la fin du mois.
En 2013, le pays est secoué par des violences sans précédent: attentats, tentatives d'assassinat, enlèvements. Le 4 août, le Royaume Uni, l'Allemagne et la France ferment leur ambassade à Sanaa, suivant l'exemple des Etats-Unis. Elles seront rouvertes avant la fin du mois.
AFP
1 / 150

La population a exprimé sa solidarité jeudi à l'occasion de la Journée nationale de collecte organisée par la Chaîne du Bonheur en faveur des victimes de la guerre au Yémen. A la fin de l'opération, l'organisation avait recueilli plus de 3,1 millions de francs.

La collecte de la Chaîne du Bonheur, en partenariat notamment avec la SSR et les radios régionales, ira à des organisations qui viennent en aide à la société civile au Yémen. Depuis quatre ans, les 24 millions d'habitants de ce pays situé à la pointe sud-ouest de la péninsule d'Arabie souffrent de la guerre.

Malgré les pourparlers de paix de ces dernières années, la situation humanitaire est alarmante, rappelle la Chaîne du Bonheur. L'approvisionnement en nourriture est difficile et la population n'a pas suffisamment accès aux soins médicaux. Ainsi seul un hôpital sur deux est encore opérationnel et 1,8 million d'enfants souffrent de malnutrition.

Jeudi, près de 400 bénévoles se sont relayés tout au long de la journée depuis des centrales téléphoniques installées à Coire, Genève, Lugano et Zurich pour recueillir les promesses de dons. L'argent récolté permettra à la Chaîne du Bonheur de cofinancer les projets les plus urgents d'organisations partenaires, telles que Adra, Handicap International, Médecins sans Frontières et Save the Children.

La Fondation a déjà mis un million de francs à disposition de ses partenaires qui agissent notamment dans le domaine de la santé de l'hygiène et de l'approvisionnement en eau potable.

Dons toujours possibles

Cette journée de récolte a reçu le soutien de nombreuses personnalités publiques via les réseaux sociaux dont celui du conseiller fédéral Ignazio Cassis. «Bravo à la Chaîne de Bonheur pour l'organisation de cette journée de solidarité spontanée avec le Yémen. C'est important de donner aux gens la possibilité d?exprimer leur engagement personnel», a-t-il tweeté.

Si la journée dédiée est terminée, la collecte de fonds reste ouverte et les dons peuvent être effectués en ligne sur www.bonheur.ch sur le compte postal 10-15000-6 (mention «Yémen»). Des bulletins de versement de la Chaîne du Bonheur sont également à disposition dans tous les offices postaux.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.