Deux référendums contre la stratégie énergétique

SuisseEmboîtant le pas à l'UDC, Alliance Energie lance à son tour mardi son référendum contre la stratégie énergétique 2050.

Le référendum de l'UDC divise les organisations économiques.

Le référendum de l'UDC divise les organisations économiques. Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le comité interpartis dénonce un projet «utopique» qui coûtera cher aux citoyens et qui détruira le paysage de la Suisse. Pour Alliance Energie, la stratégie énergétique 2050 ne garantit pas l'approvisionnement énergétique de la Suisse, alors qu'il est actuellement pourtant efficace, fait savoir l'organisation mardi en conférence de presse à Berne.

Sortir progressivement du nucléaire et le remplacer par des énergies renouvelables est irréaliste. Selon Alliance Energie, le solaire ou l'éolien ne permettent pas de produire assez d'énergie de manière fiable et à un prix avantageux pour substituer le nucléaire. Actuellement, plus d'un tiers de l'électricité en Suisse est fourni par les centrales nucléaires sur le territoire, souligne l'organisation.

Conséquences «désastreuses»

Mise en oeuvre coûteuse, dépendance croissante de l'étranger, foule de mesures «chicanières» menant à une étatisation de l'électricité, paysage détruit par une construction massive d'éoliennes, renchérissement de l'énergie et mise en péril de la prospérité: autant de conséquences «désastreuses» de la stratégie énergétique que fait valoir Alliance Energie. Dès lors, il est primordial que le peuple puisse se prononcer.

Elle fait d'ailleurs campagne à l'aide d'affiches illustrant ses arguments: l'une d'elles montre trois symboles de la Suisse, le Cervin, le pont de la Chapelle à Lucerne et le château de Chillon (VD), jonchés d'innombrables panneaux solaires et d'éoliennes.

UDC saluée

Alliance Energie salue par ailleurs la décision de l'UDC d'avoir saisi le référendum vendredi dernier. Le parti dénonce lui aussi un modèle d'économie planifiée qui coûtera cher aux PME et aux contribuables sans offrir de garantie d'approvisionnement. Il doit récolter les 50'000 signatures nécessaires d'ici au 19 janvier prochain.

La petite organisation lance le référendum indépendamment de l'UDC. Ses 2000 membres sont issus des milieux économiques et industriels, d'associations et de partis politiques. Alliance Energie est soutenue par l'Union démocratique fédérale (UDF), les Jeunes libéraux-radicaux du canton de Zurich et l'Association suisse des contribuables («Bund der Steuerzahler»). (ats/nxp)

Créé: 11.10.2016, 10h23

Articles en relation

Stratégie énergétique: l'UDC lance le référendum

Suisse Le parti a décidé de partir au combat malgré le refus d'economiesuisse et de l'USAM de se rallier à la démarche. Plus...

L'UDC bien empruntée pour lancer un référendum

Stratégie énergétique Le parti aimerait monter au front contre la stratégie énergétique 2050 approuvée par le Parlement. Hic: sa base, notamment les paysans sont pour le tournant énergétique. Plus...

La stratégie énergétique déchire le PLR et l’UDC

Nucléaire Le parlement entérine la voie qui doit accompagner la sortie du nucléaire. Menace de référendum sur fond de division à droite. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

À défaut d'accord-cadre, Jean-Claude Juncker et Doris Leuthard se sont félicités à Berne de la nouvelle «dynamique positive» entre l'UE et la Suisse, qui débloquera par ailleurs 1,3 milliard pour les pays de l'Est (publié le 24 novembre 2017)
Plus...