Passer au contenu principal

La biodynamie, parce que ça fonctionne

Pour la coopérative Bergland Produkte, à Ernen, cultiver la terre selon les méthodes développées par l’anthroposophie n’a rien de bien sorcier.

Le matin est le moment privilégié pour travailler au potager. Cet été, un couple de stagiaires prête main-forte sur l'exploitation tout en bénéficiant d'un logement dans la maison intergénérationnelle que les fondateurs de Bergland Produkte viennent de construire au beau milieu de leurs cultures.
Le matin est le moment privilégié pour travailler au potager. Cet été, un couple de stagiaires prête main-forte sur l'exploitation tout en bénéficiant d'un logement dans la maison intergénérationnelle que les fondateurs de Bergland Produkte viennent de construire au beau milieu de leurs cultures.
Ingrid Schmid Birri nous ouvre les portes de l'épicerie où sont vendus les produits de la ferme. C'est dans cette maison, au milieu du village d'Ernen, que les trois familles fondatrices de l'exploitation se sont installées pour vivre en communauté au début des années 90.
Ingrid Schmid Birri nous ouvre les portes de l'épicerie où sont vendus les produits de la ferme. C'est dans cette maison, au milieu du village d'Ernen, que les trois familles fondatrices de l'exploitation se sont installées pour vivre en communauté au début des années 90.
Une fois séchées, les plantes se retrouvent en sachets sur les étagères de l'épicerie, avec le label Demeter, qui certifie les produits issus de l'agriculture biodynamique.
Une fois séchées, les plantes se retrouvent en sachets sur les étagères de l'épicerie, avec le label Demeter, qui certifie les produits issus de l'agriculture biodynamique.
1 / 7

«Tout ce que je peux dire, c’est que ça marche!» Demandez à Ingrid Schmid Birri pourquoi la coopérative agricole qu’elle a cofondée, à Ernen dans le Haut-Valais, il y a près de 30 ans, est toute acquise à la biodynamie. Sa réponse n’a rien d’ésotérique.

Depuis 1998, les 50 hectares que compte l’exploitation Bergland Produkte sont convertis à ce type d’agriculture, après avoir été «simplement» bio durant quelques années. Mais la biodynamie, qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’un système de production initié en 1924 par Rudolf Steiner, fondateur du courant anthroposophe, qui se fait fort de cultiver la terre sans oublier de la nourrir et de la régénérer. Cela passe par des techniques qui peuvent paraître étonnantes au XXIe siècle, mais qui sont pratiquées par un grand nombre d’exploitations. A l’heure actuelle, l’Association pour la biodynamie en Suisse compte plus de 280 fermes parmi ses membres actifs, dont une petite vingtaine opère cette année sa conversion à ce nouveau mode de production.

Pour sûr, sur l’exploitation d’Ernen, aussi bien les légumes que les fleurs et les animaux paraissent en pleine santé. Pour atteindre ce résultat, la biodynamie préconise notamment de mettre en terre des préparations de plantes en respectant des instructions et des calendriers très précis. Dans une petite remise de la ferme d’Ernen, Ingrid nous fait voir quelques-unes de ces concoctions, conservées dans des bocaux, au frais et à l’abri de la lumière. Pour qu’elles déploient leurs effets, certaines d’entre elles doivent être enterrées, non pas directement en pleine terre, mais après avoir été placées dans des crânes de vache. Dans la remise, ceux-ci nous jettent des regards lugubres depuis la petite étagère où ils sont entreposés.

«La biodynamie n’est pas une religion. Pour nous, cela fait partie des différentes méthodes pour cultiver la terre de la meilleure manière possible.»

Vous avez dit étrange? «La biodynamie n’est pas une religion, analyse Philipp, mari d’Ingrid et l’un des piliers de la coopérative Bergland Produkte. Pour nous, cela fait partie des différentes méthodes pour cultiver la terre de la meilleure manière possible.» L’exploitation Bergland Produkte vend ses produits sous le label Demeter, une certification portée par l’Association pour la biodynamie, tout d’abord dans le petit magasin qu’elle tient au village d’Ernen, mais aussi dans plusieurs épiceries de la région.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.