Passer au contenu principal

Les ordinateurs why! sont programmés pour durer

Pour contrer l’obsolescence programmée, la société basée à Prilly mise sur des produits faciles à réparer et prône le recours aux logiciels libres.

A la tête de Why!, l'ancien conseiller d'Etat vaudois François Marthaler démonte l'un de ses ordinateurs pour prouver que chaque pièce peut être remplacée en 15 minutes, à l'aide d'un simple tournevis.
A la tête de Why!, l'ancien conseiller d'Etat vaudois François Marthaler démonte l'un de ses ordinateurs pour prouver que chaque pièce peut être remplacée en 15 minutes, à l'aide d'un simple tournevis.
Dominic Favre

L’intitulé en dit déjà beaucoup. Plus qu’un nom, c’est une interpellation. Avec ses ordinateurs durables, why! open computing SA entend remettre en cause notre manière de consommer l’informatique. Au centre du projet, une question essentielle: pourquoi mettons-nous tant d’argent et de fierté à collectionner des produits conçus pour s’essouffler? Créé par François Marthaler, éco-entrepreneur et ancien conseiller d’Etat vaudois, why! dénonce ainsi «l’obsolescence programmée», soit l’ensemble des techniques et des stratégies qui visent à réduire la durée de vie de nos objets. «Nous prenons le contre-pied de cette tendance et mettons tout en place pour que nos ordinateurs puissent durer le plus longtemps possible», résume l’ancien élu.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.