«Ce n’est pas un démantèlement du réseau postal mais une extension»

RestructurationSusanne Ruoff, la patronne de La Poste, justifie la suppression de 600 offices postaux traditionnels d'ici 2020. Mais elle refuse de dire où.

Susanne Ruoff, patronne de La Poste.

Susanne Ruoff, patronne de La Poste. Image: JEAN-PAUL GUINNARD -A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ambiance un brin tendue ce matin au Wankdorf à Berne au siège principal de La Poste. La directrice Susanne Ruoff annonce d’ici 2020 la suppression de près de 600 offices postaux traditionnels. Elle compense ces pertes avec le développement des agences postales et des points services automatisés. Elle a répondu aux nombreuses questions de la presse.

Pourquoi cette suppression massive des offices traditionnels?
D’abord il ne s’agit pas d’un démantèlement mais d’une extension. Nous transformons le réseau postal. Nous supprimons des offices traditionnels mais nous augmentons les points d’accès aux services de la Poste pour les clients. Ils passeront de 3700 à 4000 en 2020. Nous aurons donc moins d’offices postaux mais plus d’agences postales dont les horaires d’ouverture sont deux fois plus étendus.

Vous prônez la transparence mais vous ne dites où vous allez supprimer les 600 offices postaux.
J’aimerais bien vous le dire. Mais nous devons au préalable discuter avec les cantons. Dès demain, nous allons commencer à le faire. Notre idée n’est pas de se focaliser sur tel ou tel office postal mais d’examiner les prestations globalement au niveau d’une région. Après la discussion avec les cantons, qui devrait se terminer au premier trimestre 2017, nous serons au clair. Et rien ne nous empêchera alors de diffuser une liste des offices concernés.

Vous avez bien un plan de suppression déjà établi!
Nous avons bien sûr des idées. Mais nous voulons, comme je vous l’ai dit, en parler d’abord avec les cantons. Ce que nous connaissons de façon sûre aujourd’hui, ce sont les offices postaux que nous voulons garder.

Comment la population sera-elle informée de la suppression d’un office?
Nous voulons changer notre manière de communiquer et intégrer beaucoup plus la population. Nous organiserons des assemblées dans les communes concernées. Et nous allons mener une grande campagne d’information au niveau local pour faire connaître nos solution alternatives. Elles ne sont pas encore assez connues.

Créé: 26.10.2016, 12h37

Articles en relation

La Poste veut supprimer 40% des bureaux traditionnels

Restructuration Le géant jaune veut biffer 500 à 600 filiales sur les 1400 offices de poste actuels, d'ici à 2020. Onze offices vaudois sont déjà concernés. Plus...

«La Poste ne fait que démanteler son réseau»

Restructuration Le géant jaune annonce la transformation d'offices en agences. Le président du Syndicat autonome des postiers réagit. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.