Passer au contenu principal

SuisseDémission du vice-président de La Poste

Conséquence du scandale CarPostal, le vice-président du conseil d'administration du géant jaune Adriano Vassalli a annoncé son départ samedi.

La Poste est dans la tourmente depuis les révélations d'irrégularités comptables.
La Poste est dans la tourmente depuis les révélations d'irrégularités comptables.

Le vice-président du conseil d'administration de La Poste Adriano Vassalli a annoncé samedi dans un communiqué sa démission pour le 26 juin prochain, date de l'assemblée générale du géant jaune. Cela facilitera un nouveau départ de La Poste, a commenté le DETEC.

Différents reproches

Adriano Vassalli, 64 ans, est le membre responsable du comité d'audit, des risques et de la conformité. Dans son communiqué, il indique avoir essuyé différents reproches ces derniers temps. A ce propos, il écrit n'avoir commis aucune violation de ses devoirs, ni reçu la fameuse note du 21 août 2013.

Dans cette note, l'organe de révision interne de la Poste soulignait la problématique des coûts comptabilisés par CarPostal aux dépens du trafic financé par la manne publique. Les destinataires de cette missive étaient entre autres le président du conseil d'administration Peter Hasler et la directrice Susanne Ruoff.

La Poste a pris acte de cette démission, a indiqué à Keystone-ATS son porte-parole François Furer. Le conseil d'administration discutera ces prochaines semaines de la suite des opérations.

Le Département fédéral des transports (DETEC) a également indiqué avoir pris connaissance de cette décision et estimé que cela «contribue à faciliter un nouveau départ».

«Beaucoup à faire»

«Il y aura beaucoup à faire ces prochains mois à La Poste au niveau des mesures personnelles et opérationnelles», a commenté la porte-parole Annetta Bundi. Il faudra «un changement de culture», afin de renforcer la confiance dans La Poste et le service public, a-t-elle ajouté.

La constitution de caisses noires a permis pendant des années à CarPostal d'encaisser illégalement des subventions. La directrice de La Poste Susanne Ruoff a démissionné dimanche dernier, peu avant la publication lundi des résultats de l'enquête des experts. Lundi, c'est l'ensemble de la direction de CarPostal qui a été remerciée.

Le Conseil fédéral a quant à lui annoncé n'accorder qu'une décharge restreinte au conseil d'administration de la Poste pour l'exercice 2017. Il a ordonné un audit externe de la gouvernance des entreprises liées à la Confédération.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.