Départ au sein de la task force de CarPostal

SuisseReto Baumgartner s'est mis d'accord avec La Poste pour quitter la task force qui accompagnait la réorientation de CarPostal.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Reto Baumgartner quitte la task force qui accompagnait la réorientation de CarPostal. Il a été chef des finances de la filiale de La Poste dans les années 1990, selon le Blick. L'affaire des irrégularités comptables avait éclaté en février de cette année.

M. Baumgartner était membre de la task force jusqu'à mi-juin. Jusqu'à cette date, l'enquête était focalisée sur les magouilles remontant aux années 2007 à 2015, à dit le porte-parole de la Poste Oliver Flüeler. L'ancien poste de M. Baumgartner dans l'entreprise ne posait alors aucun problème.

La Poste et Reto Baumgartner ont mis fin à leur collaboration d'un commun accord, selon M. Flüeler qui a confirmé à Keystone-ATS une information du Blick. Cette décision fait suite à la présentation en juin du rapport d'enquête de La Poste. Il contient des indices selon lesquels, les irrégularités comptables remontent aux années 1990, a expliqué le porte-parole.

Avec le départ de M. Baumgartner, La Poste veut «assurer que le travail de la task force ne soit pas mis en question à cause d'éventuelles discussions entourant la personne de l'ancien chef des finances».

Deux groupes

La task force est constituée de cinq personnes qui répondent directement de Thomas Baur, membre du conseil d'administration et directeur par intérim de CarPostal. Elle a été mise en place en février lorsque les irrégularités comptables ont été rendues publiques. Elle doit accompagner la réorientation des bus jaunes.

Un groupe d'expert de trois personnes accompagne l'enquête du géant jaune, mais il est séparé de la task force. Il enregistre cependant également un départ. Kurt Grüter a renoncé à son mandat en mars lorsque des soupçons sur son indépendance ont été soulevés.

Plusieurs voix critiques avaient dénoncé un conflit d'intérêt. Il avait dirigé le Contrôle fédéral des finances (CDF) jusqu'en 2013. Pour certains politiciens et le CDF lui-même, cette fonction aurait pu altérer sa neutralité dans l'affaire CarPostal. Il a été remplacé par l'expert-comptable Stephan Bachmann. (ats/nxp)

Créé: 17.08.2018, 14h13

Articles en relation

Fedpol perquisitionne à la Poste et chez CarPostal

Suisse L'Office fédéral de la police a effectué des perquisitions en raison des soupçons d'infractions à la loi sur les subventions. Plus...

Le parti socialiste constate une «dérive»

Affaire CarPostal Le PS reproche aux ex-régies fédérales la réduction de l'offre, la suppression d'emploi et des comportements «pour le moins litigieux des directions». Plus...

L'enquête sur CarPostal s'élargit dans le temps

Suisse La Confédération va enquêter sur les années avant 2007. Elle soupçonne que les irrégularités chez la filiale de La Poste ont débuté bien avant. Plus...

CarPostal: nouvelles irrégularités à l'étranger

Suisse Les tableaux de rendement de la filiale française de CarPostal sont incomplets. Des coûts n'ont pas été imputés correctement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.