Passer au contenu principal

Derrière De Grisogono, le jackpot des diamants

La famille de l’ancien président angolais a utilisé la marque suisse de bijoux pour bâtir un énorme commerce de pierres précieuses à Dubaï.

Le diamant «The Art of de Grisogono».
Le diamant «The Art of de Grisogono».
AFP

L’achat du joaillier genevois De Grisogono par l’Angola a-t-il permis à la famille de l’ex-président Dos Santos de recevoir des monceaux de diamants à prix avantageux? C’est l’accusation lancée fin décembre par le nouveau pouvoir angolais. Il affirme que l’ancien régime aurait attribué plus de 18 millions de carats, valant près de 2,3 milliards de dollars, à De Grisogono.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.