Deux fois plus d'armes interdites saisies en 2018

SuisseLa forte progression des armes saisies par les douanes est due au boom du commerce en ligne, mais également à des opérations de contrôle ciblées.

Couteaux interdits, matraques et armes similaires ont été le plus souvent interceptés dans le trafic postal.

Couteaux interdits, matraques et armes similaires ont été le plus souvent interceptés dans le trafic postal. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les interceptions d'armes ont bondi l'an passé. L'Administration fédérale des douanes (AFD) a saisi 8251 armes interdites, soit quasi le double du chiffre de 2017 (4263), révèle son bilan annuel publié vendredi.

Il s'agissait en premier lieu de couteaux interdits, de matraques et armes similaires, qui ont été découverts dans le trafic postal. Selon l'AFD, la forte progression est due au boom du commerce en ligne, mais également à des opérations de contrôle ciblées. Les douaniers ont par ailleurs mis en sûreté 1868 documents falsifiés, soit un tout petit peu moins qu'un an auparavant (1958).

Les gardes-frontière ont par ailleurs interpellé l'an passé au total 24'750 personnes signalées, soit un millier de moins qu'en 2017. Parmi elles, 8053 étaient sous le coup d'un mandat d'arrêt.

En matière de police de sécurité, l'AFD a également dû intervenir pour le trafic lourd dans 38'722 cas. En cause, des camions ne répondant pas aux normes de sécurité, des chauffeurs inaptes à la conduite ou des infractions aux temps de repos prescrits.

Détente migratoire

En matière de migration, la situation a continué de se détendre aux frontières suisses. L'AFD n'a repéré l'an dernier que 16'563 personnes en situation irrégulière, soit un tiers du record de 2016.

Les gardes-frontière avaient alors intercepté 48'838 migrants. Le recul figurant dans le bilan 2018 publié vendredi avait déjà été amorcé en 2017 (avec 27'300 migrants). Il s'explique principalement par la fermeture de la route de la Méditerranée, ce qui s'est notamment répercuté sur les arrivées au Tessin et en Valais.

Davantage de recettes

Les recettes globales de l'AFD ont de leur côté progressé de 451 millions à 22,9333 milliards de francs. La TVA représente à elle seule quasiment la moitié des recettes (10,893 milliards en 2018).

L'administration encaisse près d'un tiers de l'ensemble des recettes de la Confédération. Les rentrées proviennent principalement de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), de l'impôt sur les huiles minérales, de l'impôt sur le tabac, de la redevance sur le trafic des poids lourds et des droits de douane à l'importation.

L'AFD se félicite par ailleurs des progrès de son programme de modernisation et de numérisation baptisé DaziT. Trois nouvelles applications pour téléphone intelligent ont pu être lancées l'an dernier: QuickZoll» pour le trafic touristique privé, et deux autres applications facilitant l'activité de contrôle de l'AFD par des interrogations sur smartphone de banques de données. (ats/nxp)

Créé: 01.03.2019, 11h43

Articles en relation

Des employés de cirque transportaient des armes

Canton de Zurich Deux jeunes Italiens ont été arrêtés avec 21 armes prohibées. Ils affirment travailler pour un cirque. Plus...

Ils tentaient d'entrer avec des armes et de la drogue

Suisse Deux ressortissants allemands ont été interpellés à la douane de St Margrethen (SG) en possession de matériel pyrotechnique interdit et de drogue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.