Deux skieurs chutent et l'un se tue

Albristhorn (BE)Deux randonneurs à ski ont glissé et fait une chute à l'Albristhorn, dans le canton de Berne, samedi.

Une vue de l'Albristhorn, dans le canton de Berne.

Une vue de l'Albristhorn, dans le canton de Berne. Image: Police cantonale bernoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Albristhorn, au-dessus de Sankt Stephan dans l'Oberland bernois, a été le théâtre samedi de deux accidents distincts de randonneurs à ski, dont un mortel. Un Fribourgeois de 48 ans a perdu la vie.

Les deux accidents sont survenus indépendamment l'un de l'autre et à dix minutes d'intervalle samedi peu avant 14 heures. D'après les premières informations, les deux hommes étaient en train de descendre, chacun de son côté, depuis l'Albristhorn dans des conditions de neige difficiles. En l'espace de dix minutes, les deux hommes ont tous les deux glissé et fait une chute, rapporte la police bernoise dimanche dans un communiqué.

Le Suisse domicilié dans le canton de Fribourg a été retrouvé sans vie. L'autre randonneur, dont la police ne précise par l'identité, a été héliporté grièvement blessé à l'hôpital. Une enquête a été ouverte sous la conduite du Ministère public régional Oberland pour clarifier les circonstances exactes des incidents, note encore la police cantonale.

(ats/nxp)

Créé: 16.02.2020, 16h34

Articles en relation

Six personnes se sortent d'une coulée de neige

Davos (GR) Dimanche matin, une avalanche a dévalé le Piz Chrachenhorn sans faire de victime, dans les Grisons. Plus...

Deux personnes tuées par une avalanche

Simplon (VS) Deux hommes vivant à Genève ont trouvé la mort dans une coulée de neige, au-dessus de Simplon-Village (VS), jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.