Deux Suisses recrutés par l'EI muets devant les juges

Winterthour (ZH)Le procès de deux jeunes, un frère de 20 ans et une sœur de 19 ans, accusés d'avoir rejoint Daech en 2014, s'est ouvert lundi.

Le tribunal de Winterthour.

Le tribunal de Winterthour. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les deux prévenus ont comparu lundi matin devant le tribunal des mineurs à Winterthour. Ils sont frère et sœur et avaient 16 et 17 ans lorsqu'ils sont partis en Syrie en décembre 2014 pour rejoindre le groupe Etat islamique (EI). Aujourd'hui, l'aîné a 20 ans et la sœur a 19 ans.

Lorsqu'ils ont été interrogés, les deux jeunes ont fait usage du droit de ne pas s'exprimer. La fille n'a pas dit un mot. Son frère est intervenu de temps en temps pour expliquer au tribunal l'islam, «l'oppression mondiale» et «la terreur contre l'islam».

Radicalisation

Selon l'acte d'accusation, les deux prévenus se sont radicalisés dès 2013. Ils faisaient une «lecture conservatrice du Coran et s'habillaient en conséquence». Ils fréquentaient certaines mosquées. A leurs camarades d'école, ils ne parlaient qu'en bien du groupe Etat islamique.

Ils ont eu des contacts avec des sympathisants de l'EI. En décembre 2014, les deux jeunes sont partis en Turquie. De là, ils ont rejoint la Syrie dans une région occupée par l'Etat islamique. Ils ont vécu dans un appartement et ont rendu des services à l'EI.

Dans une de ses rares déclarations, le jeune homme a tenu à dire qu'ils n'étaient pas avec l'EI, mais avec une organisation opposée à l'Etat islamique. Il a affirmé avoir travaillé dans un camp de réfugiés où il a distribué des habits et des médicaments. Sa sœur s'occupait du ménage et de jeunes enfants. Ils étudiaient aussi le Coran.

Retour en Suisse

Pendant que les deux jeunes étaient en Syrie, leurs parents ont remué ciel et terre pour tenter de les faire revenir en Suisse. Selon l'enquête, le garçon a téléphoné à son père quatre mois après son arrivée en Syrie et lui a dit: «Papa, sors-nous d'ici». La mère est allée en Syrie et elle est revenue en décembre 2015 avec ses deux enfants. C'est à leur retour qu'ils ont été arrêtés.

Le procureur des mineurs a requis des peines de 11 et 12 mois de prison avec sursis pour violation de la loi fédérale interdisant les groupes «Al-Qaïda» et «Etat islamique» et les organisations apparentées. La défense ne s'est pas encore exprimée.

Comme c'est toujours le cas avec la justice des mineurs, le public n'était pas autorisé dans la salle d'audience. Seuls les journalistes accrédités peuvent suivre le procès. Selon le président du tribunal, le jugement ne sera rendu public que l'année prochaine. (ats/nxp)

Créé: 03.12.2018, 12h39

Articles en relation

Deux Biennoises sont parties rejoindre Daech

Suisse Deux femmes de 23 et 35 ans qui fréquentaient la mosquée Ar'Rahman de Bienne se sont engagées pour le djihad. Plus...

Ces Suisses qui émargent à l'Etat islamique

Terrorisme Les fiches de personnel transmises par un déserteur de Daech confirment la présence de Suisses dans les rangs de la milice. Plus...

Un jeune Suisse envoie un message signé Daech

Zurich La police zurichoise a mis la main sur un jeune de 19 ans qui avait, dans un message Whatsapp, recommandé de ne pas se rendre à la gare de Zurich le 12 décembre. Plus...

Un Suisse de 23 ans est un combattant de Daech

Interpol «Le Temps» révèle qu'un jeune homme suisse combat aux côtés de la brigade des martyrs de Daech, celle qui est prête à commettre des attentats-suicide. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...