Didier Burkhalter publie son 4e livre, «Terre minée»

LittératureAprès «Mer porteuse», l'ancien ministre des Affaires étrangères suisse sort un nouvel ouvrage qui a pour toile de fond la terre.

Didier Burkhalter lors du lancement de son précédent ouvrage, «Enfance de terre».

Didier Burkhalter lors du lancement de son précédent ouvrage, «Enfance de terre». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dix-sept mois après sa démission du Conseil fédéral, Didier Burkhalter a dévoilé jeudi son quatrième livre. Intitulée «Terre minée», l'oeuvre suit le roman précédent «Mer porteuse», en reprenant le personnage principal, Enor.

«Mon idée est d'écrire une trilogie», déclare M. Burkhalter dans un entretien diffusé vendredi par le journal neuchâtelois «ArcInfo». Après la terre, puis la mer, «je songe pour le suivant à parler du ciel, ajoute-t-il. Le ciel m'inspire pour parler de la période de la fin du XXe siècle.»

L'ancien ministre des Affaires étrangères, âgé de 58 ans, explique qu'il peut écrire sans arrêt pendant la nuit. «Le premier jet vient souvent vers 2 ou 3 heures du matin. Je me réveille avec tout en tête. Écrire le jour est du travail, alors que le faire pendant la nuit est une passion», poursuit le Neuchâtelois.

Après son prochain livre, le cinquième, M. Burkhalter passera peut-être à un autre style d'écriture, comme «la poésie, l'écriture de chansons, de scénarios de films». «Mer porteuse» sera disponible à la vente dès la semaine prochaine, selon «ArcInfo». (ats/nxp)

Créé: 22.03.2019, 08h05

Articles en relation

Burkhalter publie un livre sur l'enfance et l'espoir

Suisse L'ancien conseiller fédéral va publier un livre consacré à la cause de l'enfance à travers le monde. Il explique sa genèse dans la presse. Plus...

Didier Burkhalter publie un deuxième livre

Littérature L'ancien président de la Confédération est prolixe: après avoir publié «Enfance de terre» en décembre, il revient en librairie avec «Là où lac et montagne se parlent». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.