Didier Burkhalter veut plus d'actions communes

OSCEPour le conseiller fédéral, l'OSCE a un rôle majeur à jouer dans le renforcement de la sécurité du continent européen.

La Suisse soutiendra les efforts de la présidence autrichienne de l'OSCE pour continuer le dialogue sur la sécurité, a déclaré Didier Burkhalter.

La Suisse soutiendra les efforts de la présidence autrichienne de l'OSCE pour continuer le dialogue sur la sécurité, a déclaré Didier Burkhalter. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a appelé samedi à développer des actions communes entre membres de l'OSCE lors de la Conférence de Munich. Le but est de «réduire les incertitudes politiques» et de «reconstruire un climat de confiance».

«Renforcer l'OSCE comme plateforme de discussions et comme instrument d'actions communes est une des priorités de la politique étrangère de la Suisse», a expliqué M. Burkhalter.

Le chef de la diplomatie suisse a toutefois estimé que l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) avait déjà réalisé des progrès dans ce domaine. L'organisation a remis à l'agenda la question du contrôle des armes conventionnelles et relancé la discussion sur les défis et les risques actuels et à venir pour la sécurité dans la zone de l'OSCE, a-t-il précisé.

Nouveaux thèmes pour l'OSCE

Le conseiller fédéral a estimé que l'OSCE avait plus que jamais un rôle majeur à jouer dans le renforcement de la sécurité du continent européen. Et de nommer la crise ukrainienne, ainsi que les incertitudes sur les intentions de la nouvelle administration américaine, sur les conséquences du Brexit ou sur celles des élections à venir dans plusieurs pays européens.

M. Burkhalter a également indiqué que la Suisse soutiendra les efforts de la présidence autrichienne de l'OSCE pour continuer le dialogue sur la sécurité. Il a rappelé que la question du contrôle des armes conventionnelles devait en faire partie et a souligné que des thèmes comme la cybersécurité, la lutte contre le terrorisme ou contre l'extrémisme violent étaient susceptibles d'intéresser tous les pays de l'OSCE. (ats/nxp)

Créé: 18.02.2017, 10h55

Articles en relation

L'OSCE victime d'un piratage informatique

Autriche Un service de renseignement occidental attribue la responsabilité de ce piratage à un groupe de hackers russes. Plus...

Burkhalter observe une détérioration de la sécurité

Europe Le chef du DFAE a fait ce constat jeudi à Hambourg en ouverture du conseil ministériel de l'OSCE. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...