De la viande bio a été contaminée à la dioxine

ToxiqueDes agriculteurs produisant de la viande de veau et de bœuf de manière respectueuse pour l’environnement ont des problèmes avec des polluants, notamment de la dioxine, selon l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Une vache en Suisse (photo d'archives).

Une vache en Suisse (photo d'archives). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a découvert du PCB, un toxique de type dioxine cancérigène, lors d’une recherche effectuée sur de la viande de bœuf et de veau d’un paysan grison.

Les valeurs mesurées étaient tellement élevées que l’agriculteur n’a plus le droit de vendre ses marchandises. Quant à la viande déjà produite, elle a dû être détruite. La viande est la principale source de revenus de ce paysan, et il élève également des vaches allaitantes. Sa ferme est considérée comme respectueuse de l’environnement parce les animaux grandissent dans les pâturages.

L’OFSP a publié cette étude en octobre déjà. Alarmé par ses découvertes, il a répété les mesures les mois suivants. Selon la Berner Zeitung, les résultats en sont désormais connus et ils corroborent les soupçons : les taux de dioxine présents dans la viande de cette ferme dépassent de 300% le seuil de tolérance. Une information confirmée par l’Office fédéral de la santé publique.

Une autre ferme dans le canton de Lucerne

L’OFSP a testé la viande d’environ 60 fermes possédant des vaches allaitantes, choisies au hasard. Parmi celles-ci, il a trouvé une deuxième ferme dont la viande était contaminée à la dioxine, dans le canton de Lucerne. Les valeurs mesurées se situaient 40% au-dessus du seuil de tolérance. Dans ce cas également, des mesures complémentaires ont confirmé les soupçons.

Le paysan lucernois a toutefois pu continuer à vendre sa viande, non dangereuse pour la santé, selon le chimiste cantonal Silvio Arpagaus. L’agriculteur a la possibilité de régler son problème dans un délai précis, sans quoi lui non plus ne pourra plus commercialiser sa viande.

Contamination mystérieuse

Le plus étrange, c’est que les experts n’ont pas pu expliquer cette contamination. L’origine du polluant reste un mystère, ne donnant lieu qu’à des hypothèses. Dès lors, il est impossible pour le moment d’imaginer une solution à cette problématique. « Nous essayons d’aider, mais malgré des recherches intensives, nous n’avons pas pu découvrir l’origine du toxique », a expliqué le vétérinaire cantonal Rolf Hanimann.

Les 60 fermes avec vaches allaitantes qui ont fait l’objet d’une évaluation produisent pour des labels comme Natura-Beef et Natura-Veal. Beaucoup d’entre elles sont des exploitations bio. (nxp)

Créé: 19.12.2013, 11h34

Articles en relation

Nouveau scandale autour d'un trafic de viande de cheval

France De la viande de cheval ayant servi dans l’industrie pharmaceutique aurait atterri dans les assiettes des consommateurs. 21 personnes ont été arrêtées. Plus...

Pétition pour une meilleure information sur la viande

Consommation Le Parti suisse pour les animaux (PSpA) exige une meilleure information des consommateurs sur la viande et le poisson importés, car les animaux sont parfois maltraités. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...