Directeur de Swissmem dans le viseur du MPC

SuisseStefan Brupbacher, directeur de Swissmem est dans le viseur de la justice suisse pour violation du secret de fonction.

Stefan Brupbacher est depuis le début de l'année le directeur de Swissmem.

Stefan Brupbacher est depuis le début de l'année le directeur de Swissmem. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a demandé au DFJP l'autorisation d'ouvrir une enquête contre le directeur de Swissmem Stefan Brupbacher. La justice le soupçonne depuis un certain temps de violation du secret de fonction lorsqu'il était fonctionnaire.

Le Département fédéral de justice et police (DFJP) doit maintenant décider si le parquet fédéral peut poursuivre l'avocat zurichois de 51 ans. Le MPC n'a pour l'heure pas ouvert de procédure à son encontre, a-t-il précisé à Keystone-ATS, confirmant une information des journaux alémaniques de Tamedia.

Demande d'autorisation

Une demande d'autorisation est en cours. Son but est de protéger le personnel, et ainsi l'administration, contre des procédures pénales qui paraissent à première vue infondées, explique le DFJP.

Avant toute décision, le DFJP donnera la possibilité à Stefan Brupbacher de s'exprimer. Même si l'autorisation devait être accordée, cela n'indiquerait pas sa culpabilité, souligne-t-il encore. Pour l'heure, la présomption d'innocence prévaut.

Informations d'une commission

Les journaux du groupe zurichois avaient révélé l'affaire en juin, en se basant sur des courriels entre M. Brupbacher et la faîtière de l'industrie suisse des machines. Selon eux, celui qui était alors secrétaire général du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann avait transmis en novembre 2018 des informations confidentielles à son futur employeur, violant ainsi le secret de fonction.

Il s'agissait d'une motion de la Commission des affaires extérieures du Conseil national contre le projet d'accord de libre-échange avec l'Indonésie. Stefan Brupbacher avait rejeté les critiques du journal alémanique. Ces informations étaient «largement connues» du public, affirmait-il, faisant référence à l'ordre du jour de la commission ou à l'opposition de certains milieux à l'accord de libre-échange.

Stefan Brupbacher est depuis le début de l'année le directeur de Swissmem. Il a été nommé en octobre 2018 pour succéder à Peter Dietrich, qui avait quitté Swissmem à la fin 2017 après plus de deux décennies au sein de l'organisation.

Il était auparavant secrétaire général du Département fédéral de l'économie de la formation et de la recherche (DEFR) depuis 2014, après avoir occupé le poste de secrétaire général du PLR suisse. (ats/nxp)

Créé: 30.10.2019, 10h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.