Passer au contenu principal

La direction du Léman Express s’organise

Les CFF et la SNCF sont tombés d’accord sur la gestion du futur RER.

Andreas Meyer, patron des CFF,
Andreas Meyer, patron des CFF,
Steeve Iuncker-Gomez

Prévue à la fin de 2019, la mise en service du Léman Express, qui empruntera notamment le tronçon CEVA en cours de construction, se prépare activement. Les patrons des CFF et de la SNCF, Andreas Meyer et Guillaume Pepy, se sont rencontrés mardi à Zurich. Les opérateurs ont décidé de mettre en commun leurs équipes techniques pour, notamment, tester en «grandeur nature» le futur réseau RER de 230 kilomètres et 45 gares. Il s’agira aussi de former les mécaniciens, lesquels resteront attachés à leur employeur d’origine, chacun d’entre eux ayant acquis un matériel roulant différent (23 rames Flirt France du suisse Stadler pour les CFF, 17 Regiolis CEVA du français Alstom pour la SNCF). Les deux maisons vont en revanche créer une filiale commune, Lémanis, dès cette année, pour commercialiser l’offre. Elle aura son siège à Genève et sera détenue à 60% par les CFF et à 40% par la SNCF.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.