Dominique de Buman au perchoir du National

Le Fribourgeois Dominique de Buman devrait accéder à la présidence du National dans deux ans.

Dominique de Buman, ici photographié en mai 2015.

Dominique de Buman, ici photographié en mai 2015. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe PDC a désigné ce vendredi Dominique de Buman à l'unanimité pour revendiquer au nom du parti la deuxième vice-présidence de la Chambre, un poste qui sera repourvu le 30 novembre.

Les grands partis se succèdent par tournus au perchoir du National, laissant de temps en temps une petite formation y accéder. La libérale-radicale Christa Markwalder deviendra première citoyenne du pays pour un an, dès le début de la session d'hiver. Puis ce sera le tour de l'UDC Jürg Stahl.

Dominique de Buman est actuellement vice-président du PDC. Il pourra représenter la Romandie au nom de son parti au perchoir, le dernier démocrate-chrétien à présider le National ayant été le Lucernois Ruedi Lustenberger en 2014.

Devant la presse, le Fribourgeois, qui a présidé le Grand conseil de son canton il y a 14 ans, a mis en avant la nécessité toujours plus grande en Suisse d'amener tout le monde autour de la même table.

Walter Thurnherr plébiscité

Le groupe a par ailleurs plébiscité par acclamation Walter Thurnherr, 52 ans, comme candidat pour succéder à la chancelière de la Confédération Corina Casanova. L'actuel secrétaire général du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) est vraiment fait pour reprendre le poste, selon le président du PDC Christophe Darbellay.

Et de souligner que Walter Thurnherr, est un candidat de tout premier plan, de par son expérience dans la diplomatie et dans l'administration. Il est capable d'avoir la loyauté nécessaire et pourra faciliter le travail du Conseil fédéral.

Le PDC considère que le poste de chancelier de la Confédération, qui sera repourvu par l'Assemblée fédérale le 9 décembre, continue de lui revenir. Et personne ne semble se presser au portillon, a noté Christophe Darbellay.

Au DETEC

Walter Thurnherr dirige le Secrétariat général du DETEC depuis le 1er janvier 2011. Il a débuté sa carrière dans la diplomatie et a travaillé pour les ministres PDC Flavio Cotti, Joseph Deiss et Doris Leuthard. Il a déjà officié comme secrétaire général au Département fédéral des affaires étrangères de juin 2002 à janvier 2003 puis au Département de fédéral de l'économie, qu'il a quitté avec Doris Leuthard.

Le groupe a par ailleurs décidé de poursuivre sa collaboration avec les deux conseillères nationales du PEV. Même si formellement, il ne mentionnera plus que PDC dans son nom. (ats/nxp)

Créé: 20.11.2015, 19h35

Articles en relation

Le Valaisan Stéphane Rossini accède au perchoir du National

Nouveau président Le socialiste valaisan a été élu lundi pour un an à la présidence du Conseil national par 170 voix sur 175 bulletins valables. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.